CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Diffusion > Edition > Bibliothèque d’archéologie méditerranéenne et africaine (BiAMA)

Hors collection 2013 - L’Antiquité tardive en Provence (IVe-VIe siècle)

L’Antiquité tardive en Provence (IVe-VIe siècle) : naissance d’une chrétienté / sous la direction de Jean GUYON et Marc HEIJMANS. Actes Sud ; Aux sources chrétiennes de la Provence, 2013, 223 p. (Bibliothèque d’archéologie méditerranéenne et africaine. Hors collection).
ISBN 978-2-330-01646-3

  • Au catalogue de la Bibliothèque d’Antiquité d’Aix
  • Disponible pour échange contact
  • En vente auprès de votre libraire (35 €)


En soixante courts chapitres d’une lecture aisée, dus aux meilleurs spécialistes de l’Antiquité tardive, ce livre invite à découvrir une période méconnue de l’histoire de la Provence. Car loin d’être cet âge sombre que l’on imagine parfois, elle a créé une nouvelle donne politique et religieuse que les contemporains ont saluée comme un retour à l’âge d’or.
De fait, favorisée au IVe siècle par Constantin, la région a été au Ve siècle le dernier bastion de la romanité en Gaule, puis au VIe siècle l’accès obligé du royaume des Francs à une Méditerranée ouverte à tous les échanges. Ainsi, ces trois cents ans furent pour elle une sorte d’ "été indien" de l’Antiquité.
Ils ont également brillé d’un vif éclat intellectuel, du fait des "Pères de l’Église provençaux", ces écrivains chrétiens qui ont participé à tous les débats du temps. et ils portent l’empreinte de l’action persévérante des évêques qui ont visé, en acquérant une complète maîtrise de l’espace provençal, à instaurer une chrétienté dans la région.
En témoigne un riche patrimoine : baptistères d’Aix, Cimiez, Fréjus et Riez, cryptes de Saint-Maximin ou de Saint-Victor à Marseille, mais aussi l’exceptionnelle cathédrale en cours de fouille dans l’enclos Saint-Césaire à Arles, et bien d’autres monuments à découvrir ça et là, au détour d’un chapitre, dans ce livre où le lecteur pourra flâner à sa guise.
Voyage en chambre qui vaut invitation à un véritable voyage, en terre provençale, afin de goûter, à l’écart des circuits touristiques, cet autre visage de la Provence antique que les premiers temps chrétiens ont façonné.

Sommaire

L’Association "Aux sources chrétiennes de la Provence", coéditrice de l’ouvrage
PREFACE
INTRODUCTION

- LE IV SIÈCLE : UNE NOUVELLE DONNE

LA TRAJECTOIRE HISTORIQUE DU SIÈCLE
1. 28 octobre312. Une "divine surprise" : la victoire du pont Milvius
2. Une nouvelle donne administrative : la Narbonnaise divisée en trois provinces
3. Arles, résidence impériale sous Constantin
4. 313. Une nouvelle donne religieuse, l’"édit" de Milan
5. 314. Le concile d’Arles et l’émergence d’une Église en Provence
6. Des chrétiens qui doivent composer avec la société civile
7. 391-392. Le "tournant théodosien", le christianisme, religion officielle de l’Empire ?

LES TÉMOINS ARCHÉOLOGIQUES
8. Les villes de Provence au IVe siècle
9. Arles au IVe siècle : une cité remodelée par le pouvoir impérial
10. Les sarcophages chrétiens
11. La timide naissance d’une épigraphie chrétienne

DES FAITS ET DES HOMMES
12. 309 ? 310 ? Quand Constantin mettait le siège devant Marseille
13. Le martyr arlésien : Genès
14. Saint Victor de Marseille ou la lente construction d’une identité martyriale
15. Saturninus d’Arles, un partisan engagé dans la querelle de l’arianisme
16. Concordius d’Arles, un évêque contesté ?

- LE Ve SIÈCLE : UN ÂGE D’OR POUR LA PROVENCE, DERNIER BASTION DE LA ROMANITÉ

LA TRAJECTOIRE HISTORIQUE DU SIÈCLE
17. 406-410. De l’invasion de la Gaule à la prise de Rome, l’accouchement d’un siècle
18. Le cours du siècle, l’irrésistible ascension des royaumes dits barbares
19. Une aubaine ambiguë pour Arles, qui devient capitale des Gaules
20. L’Église de Rome et la Provence, la primatie d’Arles
21. La Provence terre d’accueil, le temps des "Pères de l’Église provençaux’
22. Les progrès de la mission chrétienne et l’étoffement du réseau des Églises
23. La Provence wisigothique

LES TÉMOINS ARCHÉOLOGIQUES
24. La mise en défense de la Provence, de nouveaux remparts
25. Les monuments publics, sièges d’un nouvel habitat
26. Le paysage urbain remodelé par les monuments chrétiens
27. Les "groupes épiscopaux"
28. Les baptistères épiscopaux
29. Les nécropoles
30. Le culte des saints
31. Les sanctuaires en l’honneur des martyrs : l’exemple de Saint-Victor de Marseille
32. Une église funéraire originale : la basilique de la rue Malaval à Marseille
33. Dans les campagnes aussi, des monuments chrétiens
34. Sur les monastères, des éclairages archéologiques nouveaux
35. Les autels paléochrétiens de Provence

DES FAITS ET DES HOMMES
36. Un correspondant de Jérôme et d’Augustin, créateur d’une "Cité de Dieu" en haute Provence
37. Jean Cassien, maître spirituel de la Provence
38. Les controverses sur la grâce en Provence
39. La voix dérangeante de Salvien de Marseille
40. Lérins, "l’île des saints"
41. Quand les évêques étaient élus
42. Honorat, Hilaire, Fauste, Maxime et les autres : les "moines-évêques" de Provence
43. Les conciles provençaux

- LE VIe SIÈCLE : L’ENTRÉE DANS LE ROYAUME DES FRANCS
ET L’AVÈNEMENT D’UNE CHRÉTIENTÉ EN PROVENCE

TRAJECTOIRE HISTORIQUE DU SIÈCLE
44. La Provence au pouvoir de Théodoric le Grand.
45. Un évêque d’exception : Césaire d’Arles
46. L’ascension des Francs en Gaule au VIe siècle et leur prise de possession de la Provence
47. La Provence sous la domination franque
48. La Provence en l’an 600, une région entre deux mondes

LES TÉMOINS ARCHÉOLOGIQUES
49. Le monument chrétien hors norme de l’enclos Saint-Césaire d’Arles
50. Les reliques de Césaire d’Arles
51. La "jeune morte" de Saint-Victor de Marseille
52. Sur les inscriptions chrétiennes, des témoignages de spiritualité
53. La céramique et le verre : sur les objets les plus quotidiens, des symboles chrétiens

DES FAITS ET DES HOMMES
54. Au VIe siècle, un temps rythmé par des célébrations liturgiques
55. Le sermonnaire de Césaire d’Arles
56. Pour]e monastère Saint-Jean d’Arles, la première règle féminine d’Occident
57. Un étrange saint : Mitre d’Aix
58. La peste à Marseille et en Provence à la fin du Ve siècle
59. 597. Quand la Provence participait à la conversion des Angles
60. 591-599. Iconoclasme et conversion forcée des juifs à Marseille

POSTFACE
GLOSSAIRE
CHRONOLOGIE
BIBLIOGRAPHIE
SUMMARY
CRÉDITS PHOTOGRAPHIQUES