CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Diffusion > Edition > Bibliothèque d’archéologie méditerranéenne et africaine (BiAMA)

10, 2013 - Les amphores grecques dans le Nord de l’Italie

Les Amphores grecques dans le Nord de l’Italie, Federica SACCHETTI - Paris : Errance ; Aix-en-Provence : Centre Camille Jullian, 2013. - 287 p. - (Bibliothèque d’archéologie méditerranéenne et africaine ; 10). ISBN 9782877724869 / prix : 39 €

  • Au catalogue de la Bibliothèque d’Antiquité d’Aix
  • Disponible pour échange contact
  • En vente auprès de votre libraire

LES AMPHORES GRECQUES
DANS LE NORD DE L’ITALIE

Échanges commerciaux entre les Apennins et les Alpes aux époques archaïque et classique

Le développement du commerce dans la vallée du Pô et dans le reste de l’Italie du Nord entre le VIe et le Ve s. av. J.-c. est au centre du débat scientifique des dernières années sur le rôle des Étrusques
dans le système des échanges dans cette aire géographique. L’attention des chercheurs s’est en effet concentrée non seulement sur l’organisation sociopolitique, mais également sur les potentialités
économiques et sur les rapports internes de la région, dans le but de restituer le cadre général des dynamiques et des itinéraires commerciaux. Ce cadre est complexe et organisé, l’Étrurie padane
se révélant comme le carrefour des intérêts commerciaux de différents groupes ethniques dès une époque très ancienne.

Le territoire padan est traversé dès l’époque villanovienne par un important itinéraire commercial. À la suite de l’insertion progressive des partenaires commerciaux grecs, dans le courant de la première
moitié du VIe s. av. ].-c., le rôle économique et culturel de la région atteint son acmé après le milieu du siècle et pendant le siècle suivant. La manifestation la plus éclatante du phénomène se traduit pat la physionomie fédérale prise par la région étrusco-padane et par la diffusion du modèle urbain à travers la nouvelle fondation de Bologne/Felsina ainsi que la fondation ou l’ implication d’autres cités et habitats, tels Adria, Spina, Marzabotto et le Forcello. Cette réorganisation est liée à la nécessité de soutenir et de renforcer des activités commerciales de plus en plus complexes et désormais
décidément projetées vers la Côte adriatique septentrionale.

Dans ce cadre. une place majeure est occupée par les amphores de transport, une catégorie d’importations toutefois mal prise en compte par les études traditionnelles du secteur en raison des difficultés d’identification de ce matériel.

La première partie de l’ouvrage porte sur une révision des études consacrées aux amphores grecques d’époque archaïque tardive et classique, ainsi que sur des études analytiques de corpus d’amphores de ce contexte historico-culturel.

La seconde partie est consacrée à la présentation et à l’étude du matériel amphorique de l’Étrurie padane et de l’Italie septentrionale. Cette étude porte aussi bien sur le recensement et l’analyse du
matériel publié que sur l’étude ex nova de corpus de matériels inédits.

Federica Sacchetti a soutenu sa thèse de doctorat à l’Université de Bologne (Italie). Elle a obtenu une bourse européenne Marie-Curie au Centre Camille Jullian et est actuellement ATER en archéologie à
l’Université d’Aix-Marseille.

SOMMAIRE

  • REMERCIEMENTS
  • CREDITS
  • INTRODUCTION

PREMIÈRE PARTIE :
Bilan des études sur les amphores grecques des époques archaïque et classique

CHAPITRE 1  :Les amphores corinthiennes et de type corinthien

  • Les amphores de type corinthien A et A’
  • Les amphores de type corinthien B ou corcyréen

CHAPITRE 2  :Les productions grecques occidentales archaïques

  • Les amphores de « forme 1 a »
  • Les amphores de « forme 2 »

CHAPITRE 3  :Les amphores attiques et de type attique « à la brosse »

CHAPITRE 4  :
Les productions de l’Égée septentrionale

  • La production attribuée à Mendé
  • La production attribuée à Thasos
  • Les productions des centres nord-égéens non identifiés
  • Contenu
  • Diffusion en Méditerranée occidentale

CHAPITRE 5  :Les productions de l’Égée orientale

  • La production attribuée à Chios
  • La production attribuée à Clazomènes
  • Les amphores de type samien, milésien, et du groupe « Samos-Milet »
  • Les amphores du groupe « Solokha I »

DEUXIÈME PARTIE :
Les amphores grecques de l’Italie du nord

CHAPITRE 1  :Le littoral et le territoire d’Adria

  • Adria : les nécropoles et l’habitat
    • Bilan des études
    • Catalogue
  • Ariano Polesine, lieu dit San Basilio : l’habitat
    • Bilan des études
    • Catalogue
  • Crespino, lieu dit San Cassiano : l’habitat
    • Bilan des études
    • Catalogue
  • 4. Rovigo, lieu dit Le Balone : la nécropole et l’habitat
    • Bilan des études
    • Catalogue
  • Analyse des données

CHAPITRE 2  :Spina : les nécropoles de Valle Trebba et de Valle Pega et l’habitat de Valle Lepri de Comacchio

  • Bilan des études
  • Catalogue
  • Analyse des données

CHAPITRE 3 :
Bagnolo San Vito, lieu dit Forcello : l’habitat

  • Bilan des études
  • Catalogue
  • Analyse des données

CHAPITRE 4 :
Bologne/Felsina : l’acropole et l’habitat

  • Bilan des études
  • Catalogue
  • Analyse des données

CHAPITRE 5  :
Marzabotto : l’habitat

  • Bilan des études
  • Catalogue
  • Analyse des données

CONCLUSIONS

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES