CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Diffusion > Edition > Bibliothèque d’archéologie méditerranéenne et africaine (BiAMA)

Hors collection, 2011 - A. Tchernia : Les Romains et le commerce

Les Romains et le commerce / André Tchernia. Naples : Centre Jean Bérard ; Aix-en-Provence : Centre Camille Jullian, 2011, 439 p. (Études du CJB ; 8) (BiAMA Hors collection)
ISBN 9782918887065 (prix 30€)

  • En vente auprès de votre libraire ou DE BOCCARD Edition - Diffusion
    11, rue de Médicis, F-75006 Paris http://www.deboccard.com

Les Romains et le commerce

André Tchernia a été un pionnier de l’archéologie sous-marine, il a contribué à l’émergence des amphores comme source de l’histoire économique et approfondi la connaissance du vin romain. Mais il a aussi publié plusieurs articles sur le fonctionnement du commerce dans le monde romain. On en trouvera ici une douzaine, précédés d’un texte de synthèse qui dessine les caractères originaux du commerce romain et traite de quelques questions débattues : les rapports entre propriétaires et commerçants, la condition des marchands, l’étendue du marché et l’imbrication privé / public.
Toutes ces recherches ont été conduites dans le cadre du Centre Camille Jullian (Université de Provence - CNRS) auquel l’auteur est resté attaché à travers les différents postes qu’il a occupés à l’Université de Provence, au CNRS et à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales.

TABLE DES MATIERES

Avant-propos

PREMIERE PARTIE : LES ROMAINS ET LE COMMERCE

Introduction

Chapitre I : Propriétaires et commerçants
Produits du domaine : un sens large
Le rayon d’action du propriétaire
La séparation de la production et du commerce à distance
Des sénateurs exportateurs ?
Problèmes d’idéologie
La théorie du secret
Le financement du commerce et ses canaux
Conclusion

Chapitre II : Fortunes de marchands
Sénèque et Cornélius Sénécion
Ceux qui, dans l’honneur, cherchent à se constituer une fortune en faisant du commerce
Entre Pouzzoles et la mer Rouge
Les inscriptions peintes sur les amphores de Bétique
Inégal appétit d’honneur
Fortunes urbaines
Diversité et spécificité

Chapitre III : La question du marché
La fausse piste de l’énorme conglomérat de marchés interdépendants
Des opinions contraires
Les indices archéologiques et leur interprétation
Les transports
Paradoxes

Chapitre IV : La part de l’Etat
Les secteurs limités d’intervention de l’Etat
Le ravitaillement de l’armée
Effets latéraux des politiques annonaires
Démographie
Conclusion

Chapitre V : Acheminer ce qui fait défaut

DEUXIEME PARTIE : SCRIPTA VARIA

Rêves de richesse, emprunts et commerce maritime

La vente du vin
Le point de vue du producteur
Le point de vue de l’acheteur

Le plebiscitum Claudianum
Ne pas posséder de bateaux de mer de plus de 300 amphores
Un tonnage estimé suffisant pour transporter ses propres récoltes
Le quaestus et l’organisation de l’exposé des motifs
Le devenir du plebiscitum Claudianum : les Verrines et la lex Iulia repetundarum
L’impossibilité de participer aux adjudications des transports de blé fisc al
La colère des sénateurs
Quaestus omnis senatoribus indecorus : état de la question au IIIe siècle
Les sens de quaestus
Le discours et les conduites
Per incerta maris
Récapitulation

La crise de 33
Les sources et le déroulement de la crise
Prix de la terre et taux d’intérêt
Le sénatusconsulte : Tacite et Suétone
Les conséquences prévisibles et les intentions probables du sénatusconsulte
Quels enseignements peut-on tirer de la crise de 33 ?

Subsistances à Rome : problèmes de quantification
Le blé
L’huile
Le vin
Conclusion

Le ravitaillement de Rome : les réponses aux contraintes de la géographie
Campagne romaine et approvisionnement à distance
Le Tibre
Les ports maritimes

L’édit de Claude et les bateaux de 10 000 modii

Moussons et monnaies : les voies du commerce entre le monde gréco-romain et l’Inde
L’usage de la mousson
Hémorragie monétaire ?

D. Caecilius Hospitalis et M. Iulius Hermesianus (CIL, VI, 1625b et 20742)
D. Caecilius Hospitalis
Les inscriptions sur les amphores du Testaccio et l’épigraphie lapidaire
M. Iulius Hermesianuus à Rome
Conclusion

L’arrivée de l’huile de Bétique sur le limes germanique : Wierschowski contre Remesal

Entrepôt et cargaisons complémentaires sur la route du blé d’Alexandrie
Les tablettes d’Agro Murecine
Le blé alexandrin et les lentilles de C. Novius Eunus, négociant à Pouzzoles
Ménélas fils d’Irénée, nauclère Carien, et les amphores de Bétique en Méditerranée orientale
Le bas prix du vin de Crète à Rome
Conclusion

La crise de l’Italie impériale et la concurrence des provinces
La céramique sigillée italique
Les amphores et les villas

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

INDICES