CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Recherche > Contrats de recherche

PAstoralism, TransHumance in the Western Alps

Protohistoric to Medieval pastoralism in the Western Alps : The origins and development of long-distance transhumance (dir. K. Walsh, université de York, Royaume-Uni)


 
Acronyme du projet : PATHWAy
 
Type de contrat :
Bourse de recherche britannique des Arts and Humanities Research Council (AHRC), obtenue pour trois années (1er janvier 2018 - 31 décembre 2020) et financée à hauteur de 817 026 £ (940 000 €).
 
Durée du contrat : 2018-2020
 
Responsable scientifique : Kevin Walsh, Senior Lecturer in Mediterranean Landscape Archaeology, Department of Archaeology, University of York, Royaume-Uni
 
Co-responsables scientifiques :

  • Alpes françaises : Florence Mocci, Ingénieure de recherche HC CNRS, Centre Camille Jullian UMR 7299 : archéologie rurale et alpine
  • Alistair Pike, Professor of Archaeological Sciences, Faculty of Humanities, University of Southampton, Royaume-Uni
  • David Orton, Lecturer in Zooarchaeology, Department of Archaeology, University of York, Royaume-Uni

Participants :

Lionel Roux, assistant ingénieur CNRS, Centre Camille Jullian UMR 7299 : photographe ;
Sylvain Burri, Chargé de recherche, TRACES UMR 5608, Toulouse : archéologue médiéviste ;
Charline Giguet-Covex, Chargée de recherche CNRS, EDYTEM UMR 5204, Chambéry : ADN sédimentaire ancien ;
Juliette Knockaert, Post doctorante AHRC, Université de York (Grande Bretagne) : analyse ostéologique et isotopique des restes d’ossements d’animaux issus des sites archéologiques de l’âge du Fer à l’époque médiévale.

 
Rattaché au programme : Axe C - Paysages et ressources, relations homme/milieu, PROGRAMME 2 - De l’arc alpin au littoral : mondes ouverts, mondes clos

Objectifs :

Ce programme a pour objectif, dans le cadre d’une approche diachronique et interdisciplinaire, de caractériser la composition et la structure des troupeaux domestiques et d’appréhender la question des déplacements saisonniers de ces troupeaux, à travers un large gradient altitudinal dans les Alpes occidentales et ses marges (France, Italie et Suisse), de l’âge du Fer à l’époque médiévale. Basée sur une approche interdisciplinaire, ce programme s’appuie, en grande partie, sur l’analyse des ossements et dents des caprinés-bovidés recueillis sur les sites archéologiques de l’âge du Fer à la période médiévale (analyses isotopiques de strontium et de l’oxygène), l’étude des données archéologiques, historiques et paléoécologiques (Universités de York et de Southampton, Royaume-Uni ; Centre Camille Jullian UMR 7299, Direction Archéologie Aix-en-Provence, France). En parallèle, le carottage de quatre lacs alpins français (EDYTEM, Chambéry) permettra de déterminer l’impact du pastoralisme sur les paysages de haute altitude en identifiant, plus précisément, les phases d’érosion (étude des sédiments), les changements de végétation (étude du pollen et ADNa) et l’identification précise de l’apparence des animaux domestiques dans nos paysages (ADN sédimentaire ancien – ADNa– piégé dans les sédiments lacustres).

Voir le site web du projet
 
Crédit photographie haut de page : K. Walsh, Université de York, 2013