CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Recherche > Contrats de recherche

Sculptures de Delphes

Type de contrat : Programme de recherche de l’École française d’Athènes, contrat quinquennal 2017-2021
 
Durée du contrat : 2017-2021
 
Coordinateurs :
Hélène Aurigny
Jean-Luc Martinez, Président-Directeur du Louvre
 
Partenaires :
École française d’Athènes
Musée du Louvre
Éphorie de Delphes
 
Participants :
Hélène Aurigny
Jean-Luc Martinez, Président-Directeur du Musée du Louvre
Danièle Braunstein, Restauratrice de sculptures au Musée du Louvre
Rachel Nouet, membre scientifique à l’EfA
Loïc Damelet, photographe CCJ
Eirini Miari, photographe EfA
 
Rattaché au programme : Axe D - Arts et artisanats antiques, PROGRAMME 2 - Sculpture antique de la Méditerranée
 
Objectifs :

Les sculptures de Delphes sont dans une situation paradoxale : ce sont des points de repère de l’histoire et de l’histoire de l’art du monde grec, mais elles sont mal connus, publiées dans des séries anciennes, qui ne rendent plus compte ni de l’état matériel des œuvres ni des avancées de la recherche dans ce domaine.
Un bilan documentaire est donc indispensable pour reprendre l’étude des statues de marbre (et plus largement de pierre) de Delphes. Il faut avant tout remettre à jour les dossiers, en faisant le récolement des fragments, parfois disséminés entre les salles du musée et les réserves, en précisant l’état de conservation et de présentation. Pour compléter notre connaissance des sculptures, un examen général de l’origine des marbres s’ajoute à d’autres types d’observation, déjà documentée ou en cours : traces d’outil, technique de taille du marbre, éléments rapportés, polychromie. Le travail nécessite enfin une recherche documentaire photographique et bibliographique.
L’ensemble de ces observations sera présenté dans un volume général des sculptures de Delphes, qui donnera des photographies récentes et un bilan historiographique sur chacun des ensembles sculptés. Le concours d’un photographe et d’un dessinateur permettra de finaliser la mise en forme d’une publication qui sera un outil pour clarifier nos connaissances sur les œuvres sculptées à Delphes. L’étude permettra aussi la mise en ligne d’une version à peu près complète de la base de données sur les sculptures de pierre.
S’il n’est pas question de reprendre la publication de chaque groupe, en revanche il est nécessaire de donner à la communauté scientifique et au grand public un ouvrage faisant la synthèse, période par période, des grands ensembles sculptés de Delphes. Cette mise à jour permettra de faire connaître les dossiers dont la reprise est nécessaire et dont l’étude pourrait fournir un sujet de recherche intéressant.

 
Photographie haut de page : Loïc Damelet.