CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Recherche > Programme scientifique 2018-2022

Axe D - Arts et artisanats antiques

Responsables H. Aurigny et E. Botte

L’artisanat occupe depuis de nombreuses années une place importante dans le laboratoire. Les approches développées dans ce quinquennal combinent des études par matériau ou par discipline et des questionnements plus larges sur le développement de l’artisanat dans des contextes spécifiques.

PROGRAMME 1 : Epigraphie de l’artisanat
(Coordination C. Courrier)

Notre connaissance de l’artisanat antique est souvent dépendante des sources épigraphiques. Dans ce cadre, le programme historique du CCJ consacré à la publication des Inscriptions latines de Narbonnaise trouve toute sa place
dans l’axe consacré aux artisanats antiques, notamment la publication d’un volume sur Arles, où l’artisanat constitue une part essentielle des inscriptions de la colonie. Ce projet est également inscrit à la rubrique Corpus de l’axe transversal 2.

PROGRAMME 2 - Sculpture antique de la Méditerranée
(Coordination H. Aurigny, V. Gaggadis-Robin)

L’objectif de ce programme est de tenter d’observer et de documenter la chaîne opératoire de la réalisation d’un oeuvre plastique du type sculpture, de la carrière à l’atelier, mais aussi de caractériser son insertion dans différents contextes, en tenant compte de tous ses usages.

- Economie de la pierre, de la carrière à la mise en oeuvre des sculptures
Il s’agit de conduire des études sur la localisation des carrières, l’extraction, le transport et le traitement des blocs ; sur l’identification des pierres ; le travail dans l’atelier, outils, gestes du sculpteur, techniques de copie, ainsi que traitement de surface des sculptures et la polychromie.
Ce volet portera aussi sur des recherches ethnoarchéologiques en Inde, en Grèce, en Birmanie ; la caractérisation des ateliers (Grèce, Asie Mineure) et leurs liens avec les sanctuaires.

- Arts du feu : bronzes, plomb et terre cuite
L’étude se concentre sur les techniques de la sculpture en bronze (martelage, sphyrelaton, fonte), la fabrication de statuettes en plomb et les techniques de la coroplathie, notamment le modelage.

- Fonctions et contextes
Après la fabrication de la sculpture, les recherches porte sur son utilisation dans des contextes qui lui confèrent des fonctions diverses et permettent d’apprécier son rôle dans les sociétés antiques. Les thématiques abordées seront les suivantes :

  • fonction religieuse : modalités d’exposition des sculptures dans les sanctuaires de Delphes, Thasos, Argos, Mandeure
  • fonction honorifique : sculpture honorifique à Thasos, Mandeure, forum de Fréjus
  • fonction funéraire : mausolées, stèles et sarcophages romains de la Gaule
  • la sculpture architecturale : Delphes, Glanum
  • la sculpture en contexte domestique : villae agricoles du Var
  • l’étude des remplois : les recherches menées sur les remplois permettront de faire apparaître l’évolution des usages et des fonctions de la sculpture
  • sculpture et épigraphie : rapports entre statues et inscriptions, textes et images
  • iconographie : originalité et influences (sculpture étrusque entre Protohistoire européenne et antiquités méditerranéennes, lampes romaines découvertes à Nîmes et son territoire, sculpture romaine.

- Recherches autour d’un thème commun : le calcaire
Il s’agit de préparer une publication commune sur le calcaire : « Circuits courts : sculpter le calcaire en Méditerranée ». Ce projet collectif est également l’occasion d’une réflexion sur la gestion des données de la recherche et les processus de
publication de données dans un environnement numérique innovant.

- Formation et valorisation
Pour présenter les retombées de nos recherches auprès d’un public spécialisé ou en cours de formation, nous organisons un séminaire destiné à la formation des étudiants d’AMU ainsi que de la publication des volumes de la série dite Nouvel Espérandieu et traitant de la sculpture romaine des villes de Marseille, Aix-en-Provence, Béziers et Nîmes.
Ce projet est intimement lié à l’enrichissement des bases de données NEsp (Nouvel Espérandieu) et RBR (Recueil des Basreliefs), portées par le laboratoire, outils de travail évolutifs et collaboratifs destinés à l’analyse, la visualisation et la valorisation de ce type de documentation.
Enfin, plusieurs recherches sont menées sur l’histoire des collections dans notre région et également en Bourgogne et en Franche-Comté. Elles visent à comprendre l’intérêt porté à la sculpture depuis plusieurs siècles dans les sociétés européennes. Les modes de constitution des collections publiques et parfois privées y sont analysés et les personnalités des différents collectionneurs mises en lumière.

PROGRAMME 3 – La céramique
(Coordination L. Cavassa)

- La céramique du Maghreb antique
Cf. Axe transversal 1, programme 3

- Céramiques de l’époque archaïque à l’Antiquité tardive
Les travaux portent sur la fabrication, la typologie et la diffusion des productions céramiques depuis la période archaïque jusqu’à l’Antiquité tardive en privilégiant les contextes de Méditerranée occidentale (Gaule, Italie, Péninsule ibérique).
Pour les périodes anciennes, seront concernés les sites de Mégara Hyblaea et plus largement de la Sicile orientale, ainsi que les fonds de la Grande Grèce (Paestum, Moio della Civitella). Dans le Midi de la Gaule, des travaux portent sur Béziers préromaine et son environnement ainsi que sur quelques sites provençaux (Marseille, Roque d’Odor, Saint-Blaise, Martigues…). Les céramiques à vernis noir italiques d’époque hellénistique continuent de faire l’objet d’un intérêt particulier, notamment du point de vue de leur diffusion en Méditerranée et en Mer Noire.
L’époque romaine impériale est abordée par l’étude des fonds issus des fouilles récentes de Pompéi et de Cumes. En Narbonnaise, ce sont les fonds, également issus de fouilles récentes, du Rhône à Arles, de Fréjus, de Marseille et de divers sites varois qui permettent de caractériser des faciès régionaux.
Les principaux fonds de l’Antiquité tardive concernent Arles, Riez et Can Blai (Formentera). Enfin, le fichier des marques sur DSP (Dérivées de sigillées paléochrétiennes) de notre collègue Yves Rigoir fera l’objet d’une mise en valeur numérique. En outre, des travaux seront prévus sur la production des tuiles en Narbonnaise.

- Diffusion de la recherche et formation
L’encadrement et la diffusion des résultats des recherches engagées sur les céramiques sont des domaines majeurs de « l’École aixoise de céramologie » dont les lignes principales sont portées par

  • Le Céramopôle
  • Les Congrès internationaux de la Société Française d’Étude de la Céramique Antique en Gaule (SFECAG) avec la poursuite des congrès et de la publication annuelle des actes.

PROGRAMME 4 - Pavements et peintures
(Coordination V. Blanc-Bijon)

Dans le prolongement de l’ATRI du LabexMed obtenu en 2014-2015, on s’intéresse aux matériaux des mosaïstes, de l’identification à leur mise en oeuvre, traitant de l’approvisionnement en matériaux, de l’économie d’un chantier, de l’implication des corps de métiers du décor lors d’un chantier... Les ensembles d’époque romaine examinés sont aussi bien des pavements que des mosaïques pariétales associées à des peintures murales.
Par ailleurs, l’étude des pigments utilisés par les mosaïstes permet une mise en parallèle des outils et techniques des mosaïstes et des peintres.
Les « sols construits en mortier » (parfois dits opus signinum) sont étudiés du pont de vue du vocabulaire, de leurs mises en œuvre et des associations de techniques.
Ces thèmes comprennent une part d’archéologie expérimentale...

PROGRAMME 5 - L’artisanat dans les cités vésuviennes
(Coordination P. Borgard)

- L’artisanat du cuir et du textile
Le programme donne la priorité à des publications de synthèse. Celles-ci portent sur la production, le commerce et les usages de l’alun antique, la production textile pompéienne et les tanneries de Pompéi.

- La production céramique
Poursuite des recherches sur la production céramique à Pompéi, avec l’étude de nouveaux ateliers, de mobilier et d’autres sources (textuelles, iconographiques) se rapportant à cet artisanat dans la cité vésuvienne.

- Artisanat et économie d’un îlot de Pompéi
Le programme comprend essentiellement la publication d’une étude en cours : l’analyse socio-économique de l’insula I 8 de Pompéi. Cet îlot est composé de plusieurs maisons dont certaines ont été abandonnées après le tremblement de terre de 62, tandis que d’autres ont continué à être occupées, soit de manière continue, soit de façon sporadique.

PROGRAMME 6 - Production et transformation des denrées alimentaires
(Coordination E. Botte)

Ce programme vise à poursuivre des travaux engagés depuis plusieurs années sur l’étude sur la longue durée de l’économie de la conservation des dérivés de poissons en Méditerranée occidentale, à travers l’étude des ateliers de transformation de ces denrées.