Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UAR 3125
5 rue du Château de l'Horloge
CS 90412
13097 Aix-en-Provence Cedex 2
France
+33 (0) 442 52 42 68

Accueil > Diffusion > Edition > Bibliothèque d’archéologie méditerranéenne et africaine (BiAMA)

29, 2021 - L’alimentation en Méditerranée occidentale aux époques antique et médiévale

L’alimentation en Méditerranée occidentale aux époques antique et médiévale} / sous la dir. de Marianne Brisville, Audrey Renaud, Núria Rovira. Aix-en-Provence : Presses universitaires de Provence : Centre Camille Jullian, 2021. - 197 p. - (Bibliothèque d’archéologie méditerranéenne et africaine ; 29).

ISBN : 979-10-320-0338-1/ prix 28 €
ISSN 2101-2849

 Au catalogue de la Bibliothèque d’Antiquité d’Aix
 Disponible pour échange contact
 En vente auprès de votre libraire
 
 

Archéologie, bioarchéologie et histoire

L’alimentation occupe une place majeure dans les activités des communautés, qu’elles soient l’oeuvre de professionnels ou qu’elles s’insèrent dans le cadre domestique. Cette importance se traduit par la multiplicité et la diversité des processus et des savoir-faire de production, de transformation et de consommation des aliments. Les variations spatiales ou temporelles, séparant la production de la consommation, conduisent à interroger les modalités de ravitaillement et de commercialisation des denrées alimentaires. Autant d’éléments perceptibles sur le pourtour nord occidental de la Méditerranée antique et médiévale.

La publication développe trois thématiques transversales associant l’archéologie, la bioarchéologie et l’histoire de manière à étudier les spécificités relatives aux habitudes alimentaires et à leurs acteurs, depuis la production des denrées jusqu’aux consommations et représentations, en passant par la transformation, la commercialisation et la conservation. En croisant des données très diverses qui se trouvent aujourd’hui renouvelées grâce à l’avancée des recherches, l’ouvrage contribue ainsi à mieux appréhender le fait alimentaire dans toute sa complexité. Estimer les évolutions dans le temps conduit à interroger les ruptures ou les permanences liées aux phénomènes historiques majeurs (romanisation, expansion puis repli du Dār al Islām) et à appréhender les similitudes ou les spécificités régionales liées aux ressources locales ou aux dimensions confessionnelles.

Biographie
Marianne Brisville est docteure en histoire, membre associée de l’UMR 5648 CIHAM, ancienne membre de la Casa de Velázquez (Madrid) ; professeure agrégée d’histoire au lycée Boisjoly Potier (La Réunion) ; secrétaire scientifique de Food & History, spécialiste de l’histoire de l’alimentation et de l’histoire de l’Islam médiéval.

Audrey Renaud est docteure en archéologie, archéozoologue chez Mosaïques Archéologie et membre associée du laboratoire Archéologie des Sociétés Méditerranéennes (UMR 5140, Montpellier). Ses recherches portent sur l’alimentation carnée, l’élevage, l’économie animale et les pratiques funéraires et symboliques.

Núria Rovira est docteure en archéologie et histoire, archéobotaniste (carpologue), maître de conférences à l’université Paul Valéry-Montpellier 3 ; rattachée au laboratoire Archéologie des Sociétés Méditerranéennes (UMR 5140, Montpellier) et au LabEx ARCHIMEDE (université Paul Valéry-Montpellier 3). Son domaine de recherche couvre l’archéobotanique (carpologie), l’économie végétale, l’environnement, les pratiques symboliques, l’histoire de la Méditerranée protohistorique et antique.

TABLE DES MATIERES