Ministère de la Culture
En partenariat avec
Suivez-nous sur

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
CS 90412
13097 Aix-en-Provence Cedex 2
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Diffusion > Edition > Bibliothèque d’archéologie méditerranéenne et africaine (BiAMA)

31, 2022 - Toulon (Telo Martius), une agglomération portuaire romaine de la cité d’Arles

Toulon (Telo Martius), une agglomération portuaire romaine de la cité d’Arles. Les fouilles, le mobilier, les épaves (recherches 1978-1988) / sous la direction de Jean-Pierre Brun, Michel Pasqualini, Giulia Boetto et Emmanuel Botte. Aix-en-Provence : Presses universitaires de Provence : Centre Camille Jullian, 2022. - 426 p. - (Bibliothèque d’archéologie méditerranéenne et africaine ; 31).

ISBN : 979-10-320-0375-6/ prix 38 €
ISSN 2101-2849

 Au catalogue de la Bibliothèque d’Antiquité d’Aix
 Disponible pour échange contact
 En vente auprès de votre libraire
 
 
Toulon (Telo Martius), une agglomération portuaire romaine de la cité d’Arles

Les fouilles, le mobilier, les épaves (recherches 1978-1988)

Toulon, Telo Martius portus, est une agglomération de la cité d’Arles mentionnée pour la première fois dans l’itinéraire maritime d’Antonin. Jusqu’aux fouilles du quartier de Besagne, les historiens pensaient qu’elle prenait toute son importance au moment de son élévation au rang d’évêché au Ve siècle. Les fouilles réalisées révélèrent une réalité toute différente, à savoir celle d’une agglomération portuaire organisée et active dès le Ier siècle de notre ère avec un ensemble de découvertes inédites et spectaculaires. La publication analyse le processus de fondation et de développement de la ville en lien avec son chef-lieu de cité. Elle révèle les aménagements portuaires avec leurs quais, voies et entrepôts, un quartier d’habitations avec ses îlots, boutiques, installations artisanales et des aménagements hydrauliques. Le mobilier conservé dans la vase du port nous renseigne sur le trafic portuaire entre les Ier et IIIe siècles de notre ère. Ainsi des centaines d’objets nous offrent un aperçu de la vie quotidienne des habitants et des marins. La découverte de cinq épaves, dont deux de forme inédite, nous suggère les types de bateaux qui accostaient aux appontements en bois. Des tombes, des monnaies et des céramiques montrent les mutations de la ville et du port entre le Ve et le début du VIIIe siècle.

Biographie
Jean-Pierre Brun, professeur au Collège de France, titulaire de la chaire Techniques et économies de la Méditerranée antique, ancien directeur du Centre Jean Bérard de Naples, dirige ou participe à diverses fouilles et programmes de recherche en France. Italie, Égypte.

Michel Pasqualini, conservateur en chef du Patrimoine, responsable de fouilles programmées et préventives, d’études et publications dans le sud de la France.

Giulia Boetto. directrice de recherches au CNRS, directrice du Centre Camille Jullian, spécialiste en archéologie navale, dirige ou participe à divers programmes en France, Italie et Croatie.

Emmanuel Botte, chargé de recherches au CNRS, directeur adjoint du Centre Camille Jullian, est spécialiste de l’artisanat à l’époque romaine. Il dirige ou participe à des programmes en France, Italie, Croatie, Égypte et Arabie Saoudite.