Ministère de la Culture
En partenariat avec
Suivez-nous sur

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Diffusion > Productions scientifiques > Livres

Nouvelles recherches sur les Dolia. L’exemple de la méditerranée nord-occidentale à l’époque romaine ( Ier s. av. J.-C. - IIIe s. ap. J.-C.)

Charlotte Carrato et Franca Cibecchini (dir.)

Nouvelles recherches sur les Dolia. L’exemple de la méditerranée nord-occidentale à l’époque romaine ( Ier s. av. J.-C. - IIIe s. ap. J.-C.) / C. Carrato et F. Cibecchini (dir.). Revue Archéologique de Narbonnaise, Supplément n° 50, 2020, 288 p., 2020. 288 p.
ISBN 979-10-92655-13-1

Voir la table des matières sur le site de l’éditeur [https://www.pulm.fr/index.php/9791092655131.html]

Présentation

L’étude des céramiques de stockage constitue un champ de la recherche particulièrement fécond qui intéresse depuis peu les historiens de l’économie antique. Longtemps limitées aux seules amphores, les recherches menées depuis la fin des années 2010 ont mis en évidence l’importance du dolium dans l’économie oléo-vinicole romaine. Inspiré par les recherches terrestres et maritimes respectives des deux éditrices du volume, cet ouvrage constitue les actes d’une table ronde tenue en 2013 à Aspiran. La rencontre avait pour principal objectif de rendre compte de la diversité des formes et des usages de ce conteneur à l’échelle de la Méditerranée nord-occidentale, en privilégiant des études de cas inédites.

L’organisation des quinze contributions présentées dans ce volume a conservé la répartition des deux journées de la rencontre ; la confrontation des données issues des contextes terrestres et maritimes est apparue essentielle. Les passerelles entre les deux dossiers sont en effet nombreuses, à commencer par la caractérisation typologique, celle des ateliers de potiers, ou encore l’analyse du dossier épigraphique, justifiant ainsi leur publication conjointe. La première partie apporte un regard nouveau sur la production et les usages du dolium en contexte terrestre. Elle propose une série d’études comparatives menées à large échelle traitant du dolium en lui-même (typologie, marques de capacités, estampilles, techniques de vinification), mais aborde également des études de cas d’ateliers et d’installations agricoles, à une échelle locale. Parce que le transport maritime du vin en dolia constitue un unicum dans l’espace et le temps, la seconde section rassemble les contributions traitant de ce seul thème. Ce mode de transport se place en effet à l’issue de la chaîne opératoire de la production vinicole et rend compte des débouchés commerciaux du vin produit dans les installations agricoles. Le dolium est ici abordé dans sa totalité, à la fois comme un outil central de l’économie oléo-vinicole terrestre, mais également comme un marqueur des échanges commerciaux.

Ce travail a bénéficié du soutien du LabEx ARCHIMEDE au titre du programme « Investissement d’Avenir » ANR-11-LABx-0032-01, du Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines de Marseille (DRASSM, Ministère de la Culture), des éditions de la Revue archéologique de Narbonnaise, du Centre national de la recherche scientifique (UMR5140- ASM, Équipe TP2C) et de l’université Paul-Valéry de Montpellier.