CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Formation > Les Séminaires

De la diversité des pratiques numériques en archéologie et en histoire : objectifs, méthodes, outils

Séminaire interlaboratoires MMSH

Organisé par Bruno Baudoin, Blandine Nouvel, Stéphanie Satre (CCJ), Stéphane Renault (LAMPEA), Nathalie André (IRAA), Delphine Cavallo et Éric Carroll (TELEMME)

Objectifs

La généralisation de l’usage du numérique pour faciliter la gestion des données, l’analyse des sources, pour permettre leur accessibilité et leur visibilité modifie durablement la méthodologie de la recherche en archéologie et en histoire. L’usage de ces nouveaux instruments de travail (bases de données, cartographie, encodage etc.) est devenu aujourd’hui une partie fondamentale du quotidien de tous les acteurs du domaine : chercheurs, ingénieurs, étudiants.
Dans ce contexte, le séminaire inter-laboratoire « De la diversité des pratiques numériques en archéologie et en histoire : objectifs, méthodes, outils » prolonge la session 2016-2017 avec huit nouvelles séances. Cette année, nous mettrons plus précisément en avant les projets conduits à la MMSH, en archéologie ou en histoire, qui exploitent des outils informatiques et/ou qui soulèvent des questions épistémologiques en rapport avec l’utilisation de ces nouveaux outils. C’est ainsi l’ensemble de la chaîne de traitement des données, depuis la collecte jusqu’à leur éditorialisation, que nous parcourrons tout au long de ce cycle. Il s’agit de dépasser la notion de l’outil pour l’outil, pour le comprendre comme vecteur d’une démarche scientifique conduisant à penser et produire numérique dès les prémices d’un programme de recherche.

- Déroulé :

Chaque séance présentera à la fois une initiative locale et un projet extérieur à la Maison qui lui fait écho, soit par le sujet traité, soit par le.s outil.s mis en œuvre. Par exemple : traitement de l’écriture, gestion de la documentation scientifique, valorisation des données,… La confrontation de plusieurs options doit favoriser la discussion sur les objectifs scientifiques poursuivis, sur les choix méthodologiques, fonctionnels et instrumentaux.

- Ateliers :

Quatre séances se doubleront de travaux pratiques où seront présentés des outils, logiciels ou plateformes que les participants pourront manipuler. Deux thématiques sont privilégiées à ce jour : outils de relevés photogrammétriques et de manipulations ortho-photographiques ; outils de visualisation graphiques des données.

Saison 2017-2018

- 12 décembre 2017, 14h-16h30
Un outil d’exposition de corpus et ses usages : Nakalona/Omeka
Cette séance fera dialoguer deux projets utilisant Omeka pour l’exposition de corpus historiques et archéologiques.

- 19 janvier 2018, 10h-12h, 13h30-16h30
Du relevé numérique au relevé d’architecture

- 20 février 2018, 14h-16h30
Projets 3D : de l’ostéothèque à l’archéologie navale

- 20 mars 2018, 13h30-16h30
L’écriture analysée : questions d’alphabets, de transcription et de solutions

- 03 avril 2018, 14h-16h30
Collecter, analyser et valoriser les archives : déontologie, droit et techniques

- 17 avril 2018, 10h-16h30
Nouvelles formes éditoriales des publications scientifiques : l’écosystème de la publication des données, de l’entrepôt au data paper

- 15 mai 2018, 10h-12h, 13h30-16h30
Visualisation graphique des données de la recherche

- 12 juin 2018, 14h-16h30
Conduire à la pratique numérique

Le détail de chaque séance est annoncé dans les Actualités