Partenaires

CNRS Université de Provence
Ministère de la Culture, DRAC PACA Institut national d recherches préventives



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Sur le terrain > Chantiers de fouilles > ITALIE, Pompéi > Découverte d’une tombe samnite intacte. Fouilles de Pompéi. La nécropole de Porta Ercolano

Découverte d’une tombe samnite intacte. Fouilles de Pompéi. La nécropole de Porta Ercolano

Publié le 25 septembre 2015

La campagne de septembre 2015 menée par l’équipe dirigée par Laëtitia Cavassa à Pompéi avait pour objectif de comprendre le développement de l’atelier de potier qu’elle fouille depuis 4 ans au-delà de la dernière boutique (http://ccj.cnrs.fr/spip.php?article1570 pour les travaux précédents).
Les fouilles ont révélé la présence d’une sépulture à inhumation à caisses en calcaire du Sarno datant de la période samnite (IVe s. avant notre ère) . Il s’agit d’un exceptionnel témoignage des pratiques funéraires de la Pompéi préromaine, illustrée par un riche mobilier funéraire composé de plus d’une dizaine de vases à vernis noir et figurés, déposés auprès du corps de la défunte.

L’équipe franco-italienne dirigée par Laëtitia Cavassa (Centre Camille Jullian) avec Bastien Lemaire (Université de Montpellier, UMR 5140 Archéologie des Sociétés Méditerranéennes - Équipe TESAM) ) a entrepris l’étude et la fouille d’un atelier de potier en 2012. Ces recherches s’inscrivent dans le programme que le Centre Jean Bérard (USR 3133, CNRS/EFR, Naples), en collaboration avec la Surintendance archéologique de Pompéi, mène depuis plus de 10 ans suite au projet “Artisanat et économie à Pompéi” initié par Jean-Pierre Brun (Collège de France).
L’équipe comprend actuellement Agnès Oboussier (restauratrice CCJ), Leo Cagnard (Université Paul Valéry, Montpellier 3), Giulia Ciucci (IRAA, Aix Marseille Université), Giovanni Festa, Rémi Rêve (étudiant Aix-Marseille Université),Saverio de Rosa, Carla Rosa (Université de Fisciano). Le suivi anthropologique a été assuré par Henri Duday (CNRS, PACEA UMR 5199, Université de Bordeaux), Géraldine Sachau-Parcel (PACEA UMR 5199, Université de Bordeaux) et Alexia Lattard (doctorante allocataire, CCJ, Aix Marseille Université).
Les fouilles sont financées grâce aux fonds du Ministère des Affaires étrangères par l’intermédiaire du Centre Jean Bérard, l’Ecole Française de Rome, le Centre Camille Jullian, ainsi que par du mécénat (CMD², Artfusion, Art et luxe et des privés).

L’information a fait l’objet d’une importante campagne de presse en Italie et a été reprise par divers sites anglo- saxons et, en France, par le site internet du Figaro après une dépêche de l’afp ( cf ci-dessous quelques liens)
En français
http://www.lefigaro.fr/culture/2015/09/22/03004-20150922ARTFIG00123-une-tombe-pre-romaine-decouverte-a-pompei.php
En italien
La Repubblica
http://napoli.repubblica.it/cronaca/2015/09/22/news/pompei_i_segreti_della_donna_sepolta_nella_tomba_sannitica-123416647/
Il Mattino
http://www.ilmattino.it/NAPOLI/CRONACA/pompei_tombra_preromana/notizie/1579415.shtml
TVcity
http://www.tvcity.it/scavi-di-pompei-alla-luce-una-tomba-di-eta-sannitica-del-iv-sec-a-c-le-foto.html/
en anglais
http://www.history.com/news/archaeologists-unearth-intact-pre-roman-tomb-in-pompeii
http://news.yahoo.com/perfect-pre-roman-era-tomb-discovered-pompeii-173100590.html

Vue générale du secteur : (Photo Laetitia Cavassa) La tombe : photo Bastien Lemaire Tombe Le mobilier funéraire : Photo Géraldine Bénit Mobilier funéraire

Dans la même rubrique :