Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UAR 3125
5 rue du Château de l'Horloge
CS 90412
13097 Aix-en-Provence Cedex 2
France
+33 (0) 442 52 42 68

Accueil > Actualités du laboratoire > Colloques | Journée d’études (hors séminaires) à venir

MASA 2022 : Fabriquer, exploiter, diffuser, archiver et réutiliser des données archéologiques

 30 nov.-2 déc. 2022
 Le colloque aura lieu à la Faculté Droit, Économie et Sciences sociales (Amphi F)
50 avenue Jean Portalis - 37000 Tours
 Le MASA Bar et la remise du cristal collectif du CNRS auront lieu à la MSH Val de Loire (salle polyvalente)
33 Allée Ferdinand de Lesseps - 37200 Tours

L’inclusion des outils numériques en archéologie conduit d’une part à des questions pratiques pour les archéologues (Comment je peux numériser mes données ? Comment et où trouver les données existantes ? Comment archiver mes données ? Comment partager mes données ? Quels sont les outils [faciles] à utiliser ?), d’autre part à des questions techniques pour ceux qui mettent en œuvre (Quels formats utiliser ? Quels sont les protocoles et les outils les plus adaptés ? Faut-il nécessairement faire du RDF ou s’autoriser à passer par des solutions moins expressives, mais plus simple à mettre en place ? Quelles conséquences pour les données manipulées ? Quelles solutions logicielles mutualisables ? Quels standards ? Quelles licences ? ). Les expériences depuis les premières bases de données jusqu’au web sémantique ont été abordées soit par des informaticiens proposant des outils au service des archéologues, soit par des archéologues qui se sont emparés des langages informatiques accessibles pour créer leurs propres outils, soit par des binômes archéologues/informaticiens dans une démarche interdisciplinaire. Il va sans dire que si chacune de ces approches a livrée de beaux résultats, la dernière est de loin la plus robuste.
Depuis dix ans, le consortium Huma-Num MASA œuvre en ce sens au service de la communauté archéologique à laquelle il propose un écosystème numérique accompagné d’un livre blanc réunissant les bonnes pratiques à chaque étapes du cycle de vie des données. La gestion des PGD (plans de gestion de données) en est grandement facilitée. Pour autant, les travaux de MASA n’échappent pas à cette tension permanente entre la complexité des techniques mobilisées et les besoins opérationnels d’outil abordables par des non-spécialistes. Nous proposons d’explorer cette tension dans ce colloque en s’intéressant à l’apport des pratiques numériques pour la recherche archéologique.
À travers des retours d’expériences (gestion de fouilles, de post-fouilles, de publication), les communications prendront en compte tout ou partie des dimensions proposer dans le titre et les relations entre-elles : fabriquer, exploiter, diffuser, archiver, réutiliser. Elles porteront en particulier, mais sans exhaustive, sur les enjeux que constituent pour la recherche archéologique :
 l’archivage des supports numérisés et numériquement natifs ;
 la reconfiguration des systèmes d’information obsolètes ;
 la réutilisation des données pour la recherche archéologique et au-delà ;
 les relations corpus-publications.

Inscription

L’inscription est gratuite mais obligatoire. Elle comprend la participation à toutes les séances du colloque, aux pauses café et déjeuner, au MASA Bar et à la remise du cristal collectif du CNRS. Seuls les frais de déplacements et d’hébergements sont à la charge des participants.
Les inscriptions sont ouvertes du 1er octobre au 15 novembre 2022.

En savoir plus sur https://masa2022.sciencesconf.org

Programme

 mercredi 30 novembre 2022
13:00 - 13:30 ACCUEIL (HALL BATIMENT B - Faculté Droit, Economie et Sciences sociales)
13:30 - 15:30 Conférences introductives - MASA 2013-2022 et ensuite (AMPHI F - Faculté Droit, Economie et Sciences sociales)
15:30 - 16:00 Pause (HALL BATIMENT B - Faculté Droit, Economie et Sciences sociales)

16:00 - 18:00 Session 1 (AMPHI F - Faculté Droit, Economie et Sciences sociales)
16:00 - 16:30 Retours d’expérience sur la gestion des archives de l’archéologie - Laure Bézard, Maison de l’Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux - Marie Stahl, École française d’Athènes
16:30 - 17:00 Redocumentarisation et valorisation de la photothèque archéologique de l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo) : un exemple de mise en oeuvre des principes FAIR - Taos Babour, Institut français du Proche-Orient (UAR 3135 - UMIFRE 6) - Jean-Christophe Peyssard, Maison méditerranéenne des sciences de l\’Homme
17:00 - 17:30 Les archives béotiennes : de la reprise à la diffusion - Isabelle Pernin, Centre Camille Jullian - Romain Boissat, PSIR - Maison de l’Orient - Wei Huangfu, PSIR - Maison de l’Orient - Hélène Jamet, PSIR - Maison de l’Orient
17:30 - 18:00 Mégara Hyblaea (Sicile) : archiver des fouilles en cours et fouiller à l’aide des archives anciennes - Segolene Maudet, Université du Mans - Frédéric Mège, Centre Camille Jullian - Histoire et archéologie de la Méditerranée et de lÁfrique du Nord de la protohistoire à la fin de lÁntiquité

18:30 - 20:00 MASA Bar (Salle polyvalente - MSH Val de Loire)

 jeudi 1 décembre 2022
08:30 - 10:30 Session 2 (AMPHI F - Faculté Droit, Economie et Sciences sociales)
08:30 - 09:00 BDA (« Base de Donnée Archéologique »), base ouverte et collaborative de sites archéologiques : retours sur une expérience de près de 30 ans - Thomas PERRIN, Travaux et recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les sociétés
09:00 - 09:30 Transmission, appropriation et reconfiguration d’un ancien système d’information archéologique, SysDA - Anaïs PINHEDE, Direction de l’archéologie de Chartres métropole, Archéologies et Sciences de lÁntiquité
09:30 - 10:00 Le système d’information archéologique Syslat, un outil de la recherche à l’Inrap. - Yoann Pascal, INRAP Midi-Méditerranée, Archéologie des Sociétés Méditerranéennes (ASM) - Sébastien MUNOS, INRAP Midi-Méditerranée, Archéologie des Sociétés Méditerranéennes (ASM) - Hakima MANSERI, Archéologie des Sociétés Méditerranéennes (ASM)
10:00 - 10:30 Un exemple d’utilisation de Syslat pour enregistrer de façon pérenne et exploiter des données anciennes : le PCR « Mourre de Sève » (Sorgues, Vaucluse) - Réjane Roure, Archéologie des Sociétés Méditerranéennes - Maeva SERIEYS, Archéologie des Sociétés Méditerranéennes

10:30 - 11:00 Pause café (HALL BATIMENT B - Faculté Droit, Economie et Sciences sociales)

11:00 - 12:30 Session 3 (AMPHI F - Faculté Droit, Economie et Sciences sociales)
11:00 - 11:30 Spiridon, sauvegarder et faire vivre les archives céramologiques - Paul François, Laboratoire dÁrchéologie Médiévale et Moderne en Méditerranée - Guergana Guionova, CNRS, Laboratoire dÁrchéologie Médiévale et Moderne en Méditerranée
11:30 - 12:00 La base de données « archeometal-armoricain » développée dans le cadre du projet SIDEPROD - Emmanuelle Meunier, Centre de recherche bretonne et celtique, Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire - Cécile Le Carlier de Veslud, Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire
12:00 - 12:30 La fabrique d’un corpus archéologique : l’expérience du projet ICARE (Iconographie et Collections d’Anthropologie de Rennes) - Marie-Yvane Daire, UMR 6566

12:30 - 14:00 Déjeuner (SALLE DE LECTURE - Faculté Droit, Economie et Sciences sociales)

14:00 - 16:00 Session 4 (AMPHI F - Faculté Droit, Economie et Sciences sociales)
14:00 - 14:30 Retour d’expérience sur l’utilisation croisée de plusieurs archives de fouilles - Christophe Tufféry, Institut national de recherches archéologiques préventives, CY Cergy Paris Université, Institut National du Patrimoine
14:30 - 15:00 Chronocarto : un WEBSIG pour archiver, partager, restituer et publier les données archéologiques. - Christophe Batardy - U.M.R.8546-Laboratoire AOROC - Mchel Dabas - U.M.R.8546-Laboratoire AOROC
15:00 - 15:30 Des plans papiers des archéologues à la base de données QGis, ou comment intégrer 40 ans d’archéologie préventive dans un système d’information géographique au service d’une problématique scientifique. Le cas de l’ANR Parcedes (2002-2024) - Magali Watteaux, Tempora - Pascal Vialet, Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), base de Fontenay-le-Comte (85)
15:30 - 16:00 Une chaîne de traitement des données de la recherche au Centre Camille Jullian et ses applications - Stéphanie Satre, Centre Camille Jullian - Bruno Baudoin, Centre Camille Jullian

16:00 - 16:30 Pause (HALL BATIMENT B - Faculté Droit, Economie et Sciences sociales)

16:30 - 18:00 Session 5 (AMPHI F - Faculté Droit, Economie et Sciences sociales)
16:30 - 17:00 De la gestion des collections archéologiques à la publication des données des fouilles : l’expérience de l’INHA - Federico Nurra, INHA - Cécile Colonna, INHA - Paola Derudas, Lund University (Department of Archaeology and Ancient History)
17:00 - 17:30 ARCHEAN : un projet innovant au cœur des réflexions autour de l’archivage, l’exploitation scientifique et la publication numérique des données de fouille - Diane Rego, Maison de la recherche en sciences humaines, Centre Michel de Boüard - Centre de recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales - Orderic-Vital Pain, Maison de la recherche en sciences humaines
17:30 - 18:00 La publication au format logiciste d’un corpus céramique volumineux du bassin de la Loire moyenne : une approche interdisciplinaire entre archéologie, statistique et informatique - Philippe HUSI, UMR 7324 CITERES

18:30 - 20:00 Cérémonie de remise du cristal collectif du CNRS pour l’écosystème numérique MASA (Salle polyvalente - MSH Val de Loire)

 vendredi 2 décembre 2022
08:30 - 11:00 Session 6 (AMPHI F - Faculté Droit, Economie et Sciences sociales)
08:30 - 09:00 HisArc-RDF : une chaîne opératoire pour la production et la réutilisation de données archéologiques et/ou historiques appuyées sur un référentiel terminologique propre et une ontologie inscrits dans le web sémantique - Francesco Beretta, Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes - UMR5190 - Marie-Odile Rousset, ARCHEORIENT
09:00 - 09:30 Réutilisation des données pour la recherche archéologique à l’Inrap : une enquête du réseau documentaire - Nathalie Gressier, Institut National de Recherches Archéologiques Préventives - Laurent Duval, Institut National de Recherches Archéologiques Préventives
09:30 - 10:00 Remployer et renouveler l’analyse de données archéologiques spatialisées : la grotte du Poeymaü. Des archives de fouilles des années 1950 à l’application en ligne R/Shiny « Virtual Poeymaü » - Sébastien Plutniak, Centre Émile Dukheim, Travaux et recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les sociétés
10:00 - 10:30 Interroger et exploiter des données primaires de recherche publiées dans le système d’archivage Nakala grâce à des interfaces ad’hoc (IOTA) - Olivier MASSON, AOrOc
10:30 - 11:00 Diffuser – archiver – réutiliser – exploiter les données 3D pour l’archéologie par la publication dans le web sémantique et l’archivage à long terme : documentation avec aLTAG3D. - Sarah Tournon, Archeovision / UMR 6034 Archéosciences Bordeaux - Bruno Dutailly, Archeovision / UMR 6034 Archéosciences Bordeaux, UMR 5199 PACEA - Vincent Baillet, Archeovision / UMR 6034 Archéosciences Bordeaux - Xavier Granier, Laboratoire Photonique, Numérique et Nanosciences

11:00 - 11:30 Pause café (HALL BATIMENT B - Faculté Droit, Economie et Sciences sociales)

11:30 - 13:00 Table-ronde conclusive - Besoins, pratiques et utilité du numérique en archéologie (AMPHI F - Faculté Droit, Economie et Sciences sociales)