Ministère de la Culture
En partenariat avec
Suivez-nous sur

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
CS 90412
13097 Aix-en-Provence Cedex 2
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Recherche > Contrats de recherche

ARKAIA - Projets 2020-2021

- ArcHiLoc, « Archéologie, histoire et représentation littéraire des panthéons locaux en Méditerranée orientale »
Projet « Amorce » 2020 (fin des activités : décembre 2021) ; cofinancement de l’École française d’Athènes.
Étude comparative et documentaire des cultes d’Artémis à Délos, Delphes, Claros et Didymes.

- C3X, « Calibration chimique en céramologie : utilisation de la fluorescence X portable (pXRF) »
Projet « Amorce » 2020 (fin des activités : décembre 2021) ; cofinancement du laboratoire Cerege.
Ce projet vise à produire 10 kits de calibration chimique de céramiques d’origines variées mesurées en spectrométrie de fluorescence X portable (pXRF).

- CHARBACAME - Approches pédoanthracologique et archéologique de l’environnement d’un espace funéraire de moyenne montagne (Thorame, Haut-Verdon)
Projet « Action interdisciplinaire » 2020

- EGINE - Recherches géo-archéologiques sous-marines et côtières sur la cité portuaire de l’île d’Egine (Archipel égéen, Grèce) de l’époque archaïque (fin 6e s. av. J.-C.) à l’époque médiévale

- FCGM, « Fûts de colonne en granite : marqueurs des échanges en Méditerranée occidentale de l’Antiquité à l’époque moderne » ; cofinancement du laboratoire Cerege.
Projet « Amorce » 2020 (fin des activités : décembre 2021) ; cofinancement du laboratoire Cerege.
Objectifs : 1. assurer l’identification des provenances des matériaux des fûts de colonnes en granite de plusieurs pays méditerranéens, qu’ils soient importés ou d’origine locale. 2. Travailler dans une perspective diachronique en insistant sur la question du remploi tardo-antique, médiéval et moderne, en France, comparée à l’Italie, l’Espagne et le Maghreb (Algérie et Tunisie).

- ICHT’ISOMED², « Comprendre les pratiques de pêche et la consommation de ressources marines en Méditerranée : apports des analyses isotopiques de restes archéo-ichtyologiques »
Projet « Amorce » 2020 (fin des activités : décembre 2021) ; cofinancement des laboratoires Lampea et LA3M, l’Ecole doctorale 355 Espaces Cultures Sociétés, et l’Université Autonome de Madrid.
Il s’agit de coupler pour la première fois une approche archéo-ichtyologique des périodes médiévales et modernes pour le Sud de la France avec une analyse des signatures isotopiques de certains taxons afin de mieux comprendre les modes d’acquisition et de consommation des ressources marines en France méridionale.

- Les sites gaulois des Tamaris et de l’Arquet marqueurs de l’érosion des falaises holocènes de la Côte Bleue
Projet « Action interdisciplinaire » 2020.

- MassAH, « Recherches paléoenvironnementales sur le port antique de Massalia »
Projet « Amorce » 2020 (fin des activités : décembre 2021).
Ce projet a pour objectif de restituer les interactions hommes-environnement de la zone portuaire antique de Marseille que l’on appelle aujourd’hui « la corne du port ».

- MorAnt, « Les sociétés de l’Antiquité face à la Mort »
Projet « Amorce » 2020 (fin des activités : décembre 2021).
Ce projet questionne la manière dont les sociétés antiques envisageaient la mort et géraient leurs morts dans des contextes évolutifs, par une approche pluridisciplinaire, associant des collaborateurs en archéothanatologie, anthropologie biologique, archéologie, histoire, sciences environnementales et sociétales.