CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Archives du site > Programmation scientifique 2012-2015 > A- Paysages, peuplement, villes et territoires > Le fait urbain d’une rive à l’autre de la Méditerranée

Le fait urbain d’une rive à l’autre de la Méditerranée

Marseille, porte sud du rempart

La porte sud du rempart hellénistique de Massalia. Fouilles de La Bourse, Marseille
© CCJ-CNRS, 1977

Le fait urbain constitue un thème de recherche majeur qui sera analysé sur la longue durée, de la Protohistoire ancienne à la fin de l’Antiquité, à partir d’études micro-régionales et d’approches monographiques en Grèce centrale, en Campanie, en Gaule méridionale et en Afrique du Nord.
- Pour les périodes anciennes on s’attachera à inscrire les mutations de l’espace domestique en regard des processus d’urbanisation. La documentation offerte par les fouilles de Campanie permet de préciser l’organisation villageoise des périodes anciennes de l’âge du Bronze (Nola) et son évolution au cours de l’âge du Fer (Poggiomarino).
- Pour la Protohistoire méridionale, on se penchera sur les processus d’urbanisation et les formes d’habitat régionales. L’Atlas topographique des villes de Gaule narbonnaise et les cas d’Arles et de Riez permettront d’approfondir l’étude du fait urbain impérial.
- L’opération dédiée à la publication du secteur B de la colline de Byrsa illustrera un aspect de la ville punique.

Responsables : Dominique Garcia et Marc Heijmans