CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Archives du site > Programmation scientifique 2012-2015 > A- Paysages, peuplement, villes et territoires > Dynamique des peuplements, ressources et gestion de l’espace rural et montagnard

Opération 1 : Des vallées cultivées aux hautes vallées glaciaires : évolution diachronique des dynamiques des peuplements et des paysages

Coordination  : Florence Mocci, Kévin Walsh

Membres CCJ : Vincent Dumas, Jean-Louis Edouard, Delphine Isoardi, Philippe Leveau, Lucas Martin, Patrick Reynaud, Franck Suméra

Collaborateurs associés : Raphaël Golosetti, Frédéric Guibal, Lucie Martin, Cécile Miramont, Stéphane Morabito, Maxence Segard, Brigitte Talon, Stéfan Tzortzis, C. Voyez, Kevin Walsh_

Cette opération menée sur le massif des Écrins et la haute Ubaye s’inscrit au sein de perspectives de recherche interdisciplinaires et diachroniques. L’objectif est de développer une nouvelle approche des espaces montagnards appréhendant les évolutions déterminantes des dynamiques de peuplement et leurs conséquences sur le paysage, depuis les vallées cultivées (800 m) jusqu’aux hautes vallées glaciaires (3000 m). Cette approche implique l’analyse des modalités et des formes de pénétration/fréquentation de ces milieux et des relations avec leur environnement aux différentes altitudes concernées (piémonts cultivés, versants boisés, pelouses d’altitude, glaciers).

Les travaux portent plus spécifiquement sur la présence et l’action de l’homme pendant l’âge du Fer et l’époque romaine, périodes durant lesquelles les indicateurs paléoenvironnementaux plaident pour une continuité dans l’exploitation de la haute montagne alors que les structures bâties de haute altitude sont relativement rares et/ou fugaces (Écrins). Une approche multi-proxy devrait permettre de retranscrire les rythmes de l’anthropisation en liaison avec l’exploitation des ressources de montagne (pastoralisme, mines, hydraulique…) et de s’interroger sur la nature des hiatus dans l’occupation humaine (absence, recul).

Voir les fouilles conduites dans le Parc Naturel Régional des Écrins