CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Archives du site > Archives des Actualités du labo > Archives 2010

Soutenance de thèse de Elian GOMEZ

Soutenance de thèse de Elian GOMEZ

Mardi 30 novembre 2010 à 9h00 à la MMSH

" Agde et son territoire : VIIème siècle-Ier siècle avant Jésus-Christ "

Membres du Jury :

  • Jean-Paul Morel (Professeur émérite, Université de Provence - directeur de la thèse),
  • Michel Bats (Directeur de recherche, CNRS - Lattes, Hérault)
  • Michel Christol (Professeur émérite, Université Paris I),
  • Dominique Garcia (Professeur, Universite de Provence).

Résumé

Des fouilles de sauvetages et un vaste programme de prospections systématiques dans la région d’Agde durant ces dix dernières années ont apporté une masse considérable de données inédites.
Le monde indigène côtier du Languedoc occidental connaît à l’âge du Fer un important développement et une structuration forte. Son apogée dans le dernier tiers du VIe siècle avant J.-C., se matérialise principalement autour de l’oppidum du Mont-Joui où s’implante un vaste réseau d’établissements ruraux régulièrement positionnés. Après l’effondrement du monde indigène dans le premier quart du Ve s. av. J.-C. les sites ruraux sont désertés. Il faut attendre le milieu du IIe s. av. J.-C. pour qu’apparaissent de nouvelles dynamiques dans la campagne agathoise. La découverte d’une centaine de fermes et de structures cadastrales permet de proposer une délimitation de la chora d’Agáthe, une organisation orthonormée et une estimation de surface des klèroi.

Abstract

Rescue excavations and vast program of systematic prospectings in the region of Agde during these last ten years brought a considerable mass of new data.
The coastal indigenes of western Languedoc know during the Iron Age an important development and a strong structuralization. This peak in the last third of the VIth century BC, materializes mainly around the oppidum of the Mont Joui where becomes established a vast network of rural establishments regularly positioned. After the collapse of this system in the first quarter of Vth century BC the rural sites are deserted. It is necessary to wait for the middle of IIth century BC so that appear new dynamics in the countryside. The discovery of hundred of farms and cadastral structures allows to propose a demarcation of the chora of Agáthe, an organization and an estimation of surface of klèroi.

Agde and its territory (VIIth- Ist centuries BC)