CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Archives du site > Archives des Actualités du labo > Archives 2009

Soutenance de thèse de MOUREAUD Séverine

Mercredi 16 décembre 2009, 14h, Salle Polyvalente, UP

Pour une archéologie du geste en sculpture : le travail du marbre des idoles cycladiques à l’époque romaine

Directeur de thèse : Philippe JOCKEY

Membre du Jury :

- Sophie A. De Beaune
- Haris Procopiou
- Pascal Julien
- Antoine Hermary

RESUME :

Les sculptures inachevées sont approchées par la tracéologie, par les gestes générateurs de traces et par les procédés d’intention caractérisant leur mise en œuvre. Les ambitions de l’étude se révèlent être de plusieurs ordres, tant sur le plan des techniques de sculpture que sur celui de l’Histoire. Outre le fait de répondre à des lacunes de la littérature spécialisée, comme les dispositifs de calage et le foret courant, je souhaite contribuer à la mise en place d’une méthodologie nouvelle d’étude de ces œuvres, exploitable au-delà des limites de mon corpus. La méthode prouve son efficacité pour dégager les grandes tendances, en matière de geste et de processus, ayant valeur locale, régionale et chronologique. Les techniques de production sont caractérisées selon le type d’objets réalisés, la clientèle concernée et le lieu de production. Pour les périodes abordées, au-delà des quelques innovations constatées, et en l’état du corpus, les principes d’une évolution des techniques sculpturales ont pu être posés.