CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Actualités du laboratoire

Colloque international « Quand on a la terre sous l’ongle », Le modelage dans le monde grec antique : Appel à communication

« Quand on a la terre sous l’ongle » Le modelage dans le monde grec antique

Colloque international, 3-5 avril 2019, Aix-en-Provence.

Hélène AURIGNY (AMU, CCJ), Laura ROHAUT (UPV Montpellier 3, LabEx Archimède)

Appel à com-FR
Call for paper-Eng

Oinochoé Berlin, inv. 2415 : Athéna Erganè

Appel à communication :
Date limite de soumission 1er décembre 2018

Le centre Camille Jullian organise les 3-5 avril 2019 un colloque international sur le modelage de figurines dans le monde grec antique, qui se déroulera à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, 5 rue du Château de l’Horloge, 13090 Aix-en-Provence, France.
Les langues privilégiées pour les propositions et les communications sont le français et l’anglais. Les présentations ne devront pas excéder 25 minutes. Nous vous invitons à proposer une communication sur l’une ou plusieurs des thématiques indiquées à la fin de cet appel, en envoyant un titre et un résumé de 200 à 300 mots avant le 1er décembre 2018 à Hélène Aurigny (aurigny@mmsh.univ-aix.fr) ou Laura Rohaut (laura.rohaut@univ-montp3.fr) en format Word avec vos nom, prénom, titre, affiliation, adresse mail. Les frais d’hébergement et de restauration des participants seront couverts par le colloque ; les frais de déplacement en revanche resteront à leur charge. Les participants retenus seront contactés au cours du mois de janvier 2019.

Projet scientifique
Alors que les techniques du moulage, leur conséquence sur l’organisation de la production et sur la création des œuvres dans le monde antique ont été depuis longtemps bien étudiées, les analyses systématiques ont assez rarement porté sur le modelage. Les objets coroplastiques modelés sont examinés au sein des corpus de figurines sans que des études précises aient été conduites sur ce type de création en particulier. Si cette pratique est surtout connue à l’époque archaïque, elle ne disparaît pas avec la généralisation du moule et persiste jusqu’à l’époque romaine impériale dans le bassin méditerranéen.

Le modelage, un stade technique primitif ?
Cette absence relative de visibilité dans la bibliographie et les études coroplastiques n’est pas sans relation avec le statut des figurines modelées par rapport à leurs homologues moulées : elles sont souvent considérées comme relevant d’un stade moins avancé de la production, avant l’invention du moule et de ses techniques complexes. On peut cependant constater que le modelage ne disparaît pas avec la diffusion des techniques du moulage et qu’il est utilisé encore aux époques hellénistique et romaine.
C’est également la technique des premières inventions, des créations fondamentales et mythiques. L’homme a été créé avec un peu d’argile : la Bible fait du modeleur divin le premier artiste coroplathe, Prométhée modèle les premiers hommes avec de l’argile (Pausanias, 10, 4, 4).
Par ailleurs, le modelage est associé à une des premières étapes du processus de création des figurines moulées : il sert à produire le prototype qui sera ensuite le support à la fabrication d’un moule ou de plusieurs moules. Mais qu’en est-il de toutes les créations modelées qui ne sont pas destinées à être reproduites en série par des moules ? Les figurines archaïques, mais aussi des nombreux lots des époques classiques et hellénistiques, montrent que les figurines modelées ont toujours été fabriquées en quantités importantes, pour des usages essentiellement votifs.

Les techniques du modelage
Le modelage relève d’une technique et d’une définition simples en apparence, mais qui contiennent des possibilités innombrables de réalisations et de combinaisons avec d’autres techniques. Ainsi le modelage est utilisé avec le moulage pour fabriquer des figurines dont seule la tête, par exemple, est moulée ; le modelage peut aussi être utilisé en combinaison avec la fabrication au tour des statuettes. C’est ce large éventail de possibilités que le projet propose d’explorer.
Si nous préférons limiter le sujet au monde grec, nous aimerions en revanche aborder les différentes réalisations modelées, qu’il s’agisse de figurines à proprement parler ou d’autres types d’objets comme les reliefs, les vases à décor modelé, les « maquettes » architecturales, voire les créations de plus grande taille, pour en explorer les éventuelles particularités techniques.

Une perspective méditerranéenne large
L’étude du modelage dans le monde grec antique prend tout son sens dans une approche géographique large, à l’échelle du monde méditerranéen. En effet, l’étude des traditions régionales peut permettre de mettre en lumière la persistance de la création de figurines modelées dans différents contextes et interroger la notion de style.
Pour autant, le modelage, qui par définition ne relève pas d’une création reproductible mécaniquement, est une technique destinée à une « consommation » essentiellement locale des figurines et des objets : c’est une perspective intéressante pour comprendre les structures locales de production et la diffusion des productions y compris au niveau régional.
On s’intéressera plus particulièrement aux exemples de Méditerranée orientale (Chypre, Crète, Grèce continentale et Grèce des îles), sans négliger la péninsule italique et la Sicile.

Objectifs et limites de la manifestation
Il ne s’agit pas, dans le cadre limité d’un colloque de trois jours, de rechercher une approche exhaustive du sujet. Même si nous accueillons avec enthousiasme la possibilité de découvrir des lots de figurines modelées peu ou mal connus, nos objectifs sont plutôt de dresser un bilan sur les méthodes d’analyses de ce type de matériel, sur lequel la réflexion par séries et générations n’est pas pertinente, à l’inverse des figurines moulées. Ce sera aussi l’occasion d’une approche historiographique sur le modelage. Nous entendons ainsi poser quelques jalons pour replacer le modelage dans l’histoire, l’histoire de l’art et l’archéologie du monde grec.

Thématiques privilégiées

1. Sources en rapport avec le modelage : textes littéraires et vocabulaire ; mythes et divinités ; iconographie.
2. La création du modèle, rapport avec les bronziers. Production locale, ateliers et traditions. Modelage et styles.
3. Techniques et objets produits : incision, moulage de parties, tournage, collage, pastillage, colombinage… Figurines, vases plastiques, petite et grande plastique, « maquettes » modelées.
4. Datation des figurines modelées, problèmes de chronologie ; approche historiographique.