CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Recherche > Chantiers et missions archéologiques > En France

Fos-sur-Mer, Complexe portuaire

Fouilles programmées en cours
Début des fouilles : 2014
Fouilles sous-marines, sondages, prospection géophysique, prospection, carottage
Type de vestiges : Complexe portuaire et agglomération portuaire
Datation : fin de la période tardo-républicaine, Haut-Empire

 
Localisation : Bouches-du-Rhône, Fos-sur-Mer, golfe de Fos

 
Responsable CCJ-DRASSM  : Souen Fontaine
Co-responsables : Mourad El-Amouri, Frederic Marty et Sandra Greck
 
Présentation du site :

Le fond du golfe de Fos abrite les vestiges d’un vaste complexe portuaire installé entre la fin de la période tardo-républicaine et le haut-Empire, au débouché du canal creusé par les troupes du général Marius pour contourner la périlleuse embouchure du Rhône. Baptisé Fossis Marianis sur la carte de Peutinger, ce complexe portuaire d’envergure a constitué pendant plusieurs siècles l’un des principaux ports de Méditerranée nord-occidentale, idéalement situé aux portes du couloir rhodanien. Si la richesse, l’abondance et la concentration des vestiges, ne laissent que peu d’ambiguïté sur la densité de l’activité portuaire au cours du Haut-Empire, le tracé des Fosses Mariennes, la topographie du secteur portuaire et de l’agglomération antique, la chronologie et le fonctionnement des aménagements restent extrêmement mal définis et paradoxalement peu étudiés au regard du potentiel archéologique et de l’importance historique du secteur. La reprise de l’ensemble du dossier sous la forme d’un programme de recherche intitulé Fossis Marianis : le système portuaire antique de Fos et le canal de Marius, coordonné par Souen Fontaine (Drassm) et Corinne Rousse (AMU-Centre C. Jullian) est menée par une équipe pluridisciplinaire réunissant des acteurs du Cerege, de l’IMBE, du Service régional de l’archéologie, du PIPC Ouest-Provence, du Musée de l’Arles antique. Ce programme vise plusieurs actions interconnectées entre les territoires de Fos et d’Arles : récolement et synthèse de la documentation existante, constitution d’un SIG dédié, détection et cartographie des vestiges par prospections instrumentées à terre et sous les eaux (géophysiques, acoustiques, sismiques, LiDar, etc.), opérations de sondages et de fouilles sur le secteur portuaire immergé et sur le tracé du canal.

Les opérations archéologiques sous-marines menées sur le secteur du golfe de Fos, de part et d’autres de la presqu’ile Saint-Gervais, prennent la forme d’un chantier-école dédié au master MoMArch depuis 2014.

 
Programmes liés :

  • PCR Fossae Marianae : le système portuaire antique du golfe de Fos et
    le canal de Marius

 
Institutions partenaires :

Drassm (Ministère de la Culture), Aix-Marseille-Provence Métropole, Ipso Facto, Cerege, IMBE, Musée départemental Arles antique, Université de Southampton,

 
Membres du CCJ participant aux opérations de terrain : Laurent Borel, Loïc Damelet, Vincent Dumas, Lionel Roux

Participants d’autres institutions aux opérations de terrain : Kalliopi Baika (Aix-Marseille Université), Emmanuel Berry (Drassm), Stéphane Durand (Drassm), Mourad El Amouri (Ipso Facto), Sébastien Legrand (Drassm), Sandra Greck (Ipso Facto), Sabrina Marlier (Musée Arles antique), Fréderic Marty (Aix-Marseille-Provence Metropole), Alex Sabastia (Aix-Marseille Université), Claude Vella (Aix-Marseille Université)

Masters participant au projet :
chantier école MoMarch : Ophélie Largier, Attila Lucaks, Guillaume Peirone, Guillaume Parpaite, Lara Romagnolo, Tiffany Kershenmayer, Clémentine Menanteau, Thomas Mathieu, Sybil Thebaud, Adrien Domzalsky, Daniel Rodriguez
 

En savoir plus :

  • La campagne 2017 s’est concentrée sur le complexe monumental de l’Anse Saint-Gervais, révélé par la prospection acoustique sous-marine menée en 2014 et 2015. Les opérations ont consisté en quatre opérations menées conjointement. Structure A : Sondages et documentation photogrammétrique sur le mur nord/ Structure B (Pilae) : documentation photogrammétrique / Plage Saint-Gervais : sondages et étude dendrologique sur la structure de fondation sur pieux / Secteur D : prospection sur des anomalies géophysiques révélant des construction en blocs de pierre de taille.
     

Crédits photographiques : L. Damelet, L. Roux