CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Annuaire > Archive de l’Annuaire

DE LARMINAT Solenn (Doctorante)

Doctorante au Centre Camille Jullian
Directeur de thèse : Marc GRIESHEIMER
Contact : solenndelarminat@mmsh.univ-aix.fr

Titre de la thèse :

Mourir enfant en Afrique romaine : gestes, pratiques et rituels (Afrique Proconsulaire, Numidie et Maurétanie Césarienne, Ier-IIIe s. de n. è.).

Directeur (Nom, Prénom) : Griesheimer, Marc

Unité de recherche (JE, EA ou UMR) : UMR 6573

Résumé de la thèse soutenue le 6 décembre 2011 :

L’objectif de cette étude est de caractériser les gestes, les pratiques et les rituels entourant la mort des enfants dans les provinces romaines d’Afrique Proconsulaire, de Numidie et de Maurétanie césarienne aux trois premiers siècles de notre ère. La documentation disponible provient de nombreuses publications de nécropoles, plus ou moins bien documentées en fonction de la date des fouilles, et de la nécropole de Pupput (Hammamet) qui offre pour la première fois un corpus suffisamment important pour être statistiquement crédible. En raison de leur disparité, les données sont présentées sous différents catalogues mais elles sont en revanche analysées simultanément lorsqu’elles renseignaient la même séquence des funérailles. Il a été opté d’étudier dans un premier temps la gestion des corps, de l’emplacement de la sépulture à sa fermeture, puis dans un second temps, les rituels réalisés dans et autour de la sépulture. Le postulat de départ est que les différentes pratiques funéraires adoptées par les familles responsables de l’enterrement de leurs enfants dépendaient d’un certain nombre de facteurs. Parmi eux, l’âge des enfants qui déterminait en grande partie le statut du défunt a été mis en évidence. D’après les données archéo-anthropologiques étudiées, les âges de 6 mois, 3 ans et 7 ans marquaient des étapes importantes dans la socialisation de l’enfant dans sa famille et la société africaine.

Recherches actuelles

- Recherche sur les rituels funéraires entourant la mort des enfants en Afrique romaine : travail bibliographique, anthropologique et archéologique notamment sur le site de Pupput (Hammamet, Tunisie)
- Recherche sur les rituels funéraires à Pompéi (nécropole de la Porta Nocera) en collaboration avec S. Lepetz et W. van Andringa
- Travaux archéologiques dans la crypte médiévale de Sainte Tulle

Parcours de recherche

- du Deug à la maitrise à l’université Paris I (Panthéon Sorbonne)
- DEA à l’université de Provence sous la direction de M. Fixot
- Doctorante sous la direction de M. Griesheimer
- Formation complémentaire en archéo-anthropologie
_