CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Annuaire > Archive de l’Annuaire

ROCHE Alexandra (Doctorante)

Alexandra ROCHE a soutenue sa thèse le 23/09/2013.

Doctorante de l’Université de Provence

rattachée au Centre Camille Jullian

Sous la direction de Dominique Garcia
Organisme de rattachement : Ecole doctorale – ED 355 "Espaces, Cultures Sociétés" mention archéologie
Contact : alexandra.roche-neese@wanadoo.fr
N°tél. 06 74 95 91 77

Thèmes de recherche

- Mon sujet de thèse : Les sociétés gauloises de basse Provence (Ier s. av. J.-C.-Ier s. ap. J.-C.) : Intégration ou résistance aux manières de table italiques.

L’histoire de la région, ainsi que les grandes étapes de la conquête romaine sont connus mais le but de cette thèse est de comprendre quel était le quotidien des populations de basse Provence, aux alentours du changement d’ère. La céramique est un excellent outil pour répondre à ce type de problématique. L’ensemble des récipients utilisés pour la confection, le service et la consommation des aliments est pris en compte. L’étude céramologique conduit à la détermination d’un faciès culturel permettant une réflexion sur les traditions indigènes, les influences italiques et le degré d’intégration du processus de romanisation sur chacun des sites étudiés. Ces derniers ont été choisis en fonction de leur histoire (site indigène, colonie romaine…) et selon leur position par rapport aux voies commerciales et de communication connues en basse Provence. Ce travail a pour but de contribuer à l’étude des populations gauloises et du processus d’intégration du modèle romain dans la société. Mais aussi de répondre à des problématiques d’ordre culturel sur les étapes de l’adoption du mode de vie romain par les Gaulois. Cette thèse pourra permettre une réflexion sur la position spatiale des villes qui ont plus ou moins vite intégré le modèle romain. Ce type d’approche, proposant une comparaison culturelle de différents sites de notre région est nécessaire dans la mesure où il n’a pas encore été entrepris.


Recherches actuelles

Je travaille sur ma thèse pour laquelle je dois étudier du matériel céramique de plusieurs provenances. Je termine actuellement l’étude des céramiques de trois secteurs de Glanum (Temple géminé nord, maison aux alcôves, vallon de St Clerg) et je commence l’étude du mobilier de toutes les fouilles du versant sud de l’oppidum des Caisses de Jean-Jean à Mouriès.


Parcours de recherche

- 2001 – 2003 : D.E.U.G. d’Histoire des Arts et Archéologie
- 2003 – 2004 : Licence d’archéologie
- 2004 – 2005 : Master 1 d’archéologie
- 2005 – 2006 : Master 2 d’Archéologie
- Septembre 2006 : Première inscription en thèse de doctorat de IIIe cycle
- Octobre 2007 : Deuxième inscription en thèse de doctorat de IIIe cycle


Bibliographie

Mémoires universitaires

- Master 1 : "Bilan analytique des recherches sur la céramique du second âge du Fer en Provence et Languedoc (1980-2005)."

- Master 2 : "Etude du matériel céramique du Ier s. av. J.-C. de deux sites des Alpilles : les Caisses de Jean-Jean à Mouriès (secteur 3) et Glanum à Saint-Rémy de Provence (grand temple géminé)."