CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Archives du site > Archives des Actualités du labo > Archives 2016

Soutenance de thèse de Karima DOURAR

Madame Karima DOURAR présentera ses travaux en soutenance le 17 décembre 2016 à 14h en salle SUBY, MMSH, pour l’obtention du diplôme de Doctorat Histoire, intitulé "Femmes et "Cosmèsis" en Grèce ancienne : formes et évolution dans "mise en ordre" de soi (VIIIe-Ier s. av. av. J.-C.). Ecole doctorale : Espaces, Cultures et Sociétés.

Directeur de thèse : Philippe JOCKEY

Laboratoire : Centre Camille Jullian

Membres du Jury :

  • M. Philippe JOCKEY - Professeur des universités - Université Pairs Nanterre - France
  • M. Laurent BRICAULT- Professeur - Université Toulouse II Jean Jaurès - France
  • Mme Clarisse PRETRE - Chargé de recherche - UMR7041- ArScAn (Archéologie du monde grec archaïque et classique) Maison René Ginouvés, Université Paris Ouest - France
  • Mme Sophie BOUFFIER - Professeur des Universités - Aix-Marseille Université, CCJ - France

RESUME

Femmes et "Cosmèsis" en Grèce ancienne : formes et évolution dans "mise en ordre" de soi (VIIIe-Ier s. av. av. J.-C.)

En miroir avec les débats actuels sur l’apparence féminine et son contrôle par les agents publics, les mêmes questions et préoccupations se posaient dans la Grèce antique, et tout particulièrement concernant la parure extérieure. En effet, la femme durant l’antiquité exerçait – elle une quelconque maîtrise sur sa façon de se parer ? L’apparence extérieure des femmes dépendait – elle d’une volonté personnelle ou était – elle influencée et contrôlée par les membres de la cité ? Comment les sources antiques percevaient- elles la maîtrise des parures par la femme ? Quels termes renvoyaient aux gestes de mise en ordre ? Qui étaient les différents intervenants ? Quelles techniques étaient utilisées ? À quels outils faisaient– elles appel ? Les gestes et les parures du corps, agencés de manière volontaire ou contrainte, sont des objets à voir et à analyser pour l’historien. Les parures intègrent un individu dans un groupe comme elles peuvent le dévaloriser.

ABSTRACT

Mirrored with current debates on female appearance and control by public officials, the same questions and concerns arose in ancient Greece. Indeed, women in ancient times exercised - it any control over the way she dress ? The appearance of women depended on - it of a personal desire or was - she influenced and controlled by members of the city ? What terms sent back to the ordering of gestures ? What techniques were used ? Gestures and adornment of the body, or voluntary restraint so arranged, are objects to see and analyze the historian. The ornaments include an individual in a group as they can devalue.