CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Archives du site > Archives des Actualités du labo > Archives 2015

Soutenance de Thèse de Elodie MARTIN-KOBIERZYKI

Trafics commerciaux et dynamiques culturelles en Provence occidentale au premier âge du fer. Regards croisés : Arles, le Castelet, Saint-Blaise

Vendredi 11 décembre 2015, salle 3

sous la direction de :

  • TREZINY Henri, Directeur de Recherche émérite au CNRS, CCJ
  • SOURISSEAU Jean-Christophe, Professeur d’histoire de l’Art et Archéologie, AMU

Membres du Jury :

  • DENTI Mario, Professeur en Archéologie et Histoire de l’art antique (UMR 6566 - LAHM)
  • ADAM Anne-Marie, Professeur émértie, Archéologie nationale, Université de Strasbourg (UMR 7044 - MISHA)
  • TREZINY Henri, Directeur de Recherche émérite au CNRS, (UMR 7299 - CCJ)
  • SOURISSEAU Jean-Christophe, Professeur d’histoire de l’Art et Archéologie, Aix Marseille Universités (UMR 7299 - CCJ)
  • VERDIN Florence, Chargée de recherche au CNRS (UMR 567 - Ausonius)
  • BATS Michel, Directeur honoraire de recherche au CNRS (UMR 5140 - ASM)

RÉSUMÉ

Trafics commerciaux et dynamiques culturelles en Provence occidentale au premier âge du Fer. Regards croisés : Arles, Le Castelet, Saint-Blaise.

L’objectif de cette thèse est de mettre en évidence la nature et l’intensité des interactions culturelles au premier âge du Fer en Provence occidentale entre les communautés indigènes et leurs interlocuteurs méditerranéens. Passé le chapitre introductif, la première partie comporte nos trois dossiers documentaires : l’enclos Saint-Césaire (Arles), le Castelet (Fontvieille) et le sondage MN11 de Saint-Blaise (Saint-Mitre-les-Remparts). Chaque gisement est replacé dans son contexte historiographique et environnemental avant que ne soit réalisée l’étude typo-chronologique du mobilier. Sont ainsi associés le phasage et le faciès céramique dans le but de procéder à nos premières conclusions. La seconde partie élargit le cadre analytique avec des problématiques transversales nous permettant d’envisager l’espace considéré selon différents angles de vue basés sur les dynamiques d’échanges et mettant en évidence les éventuels marqueurs de phénomènes de contact entre ces différentes cultures. La mise en perspective de l’ensemble de ces données permet de réintroduire la notion même d’ « homme » et sa relation à l’Autre lors du premier âge du Fer provençal.

Mots-clefs : premier âge du Fer, Provence occidentale, trafics méditerranéens, dynamiques culturelles, typo-chronologies céramiques.

ABSTRACT

Trading and cultural dynamics in Western Provence in the early Iron age : Arles, Le Castelet, Saint-Blaise.

The objective of this thesis is to highlight the nature and intensity of cultural interactions during the first Iron age in Western Provence, between indigenous communities and their Mediterranean interlocutors. Past the introductory chapter, the first part comprises our three documentary records : the enclos Saint-Césaire (Arles), le Castelet (Fontvieille) and the sondage MN11 of Saint-Blaise (Saint-Mitre-les-Remparts). Each deposit is placed in its environmental and historiographical context before the typo-chronological study of the ceramics. Thus the phasing and ceramic facies are associated in the purpose to proceed to our first conclusions. The second part extends the analytical framework with the cross-cutting issues allowing us to consider the space considered according to different points of view based on trade dynamics and highlighting any markers of contact phenomena between these different cultures.The consideration of the data allows us to reintroduce the notion of ’man’ and its relationship to the Other during the first age of the Provençal early Iron age.

Key Words : early Iron age, Western Provence, Mediterranean trade, cultural dynamics, typo-chronologies ceramic.