CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Archives du site > Archives des Actualités du labo > Archives 2015

Soutenance de thèse de Franck SUMERA

Motclefs : évolution des paysages, territoire, protohistoire antiquité moyen-âge, Mercantour, Alpes du sud, SIG

Résumé

Le discours structuraliste développé par les ethnologues accorde une place prépondérante aux pratiques pastorales pour expliquer l’organisation des terroirs sud Alpins. Conjointement, les travaux archéologiques et paléoenvironnementaux conduits dans les Alpes du sud, témoignent de l’existence de pratiques pastorales rémanentes sinon continues depuis le Néolithique. Ces dernières auraient entraîné une ouverture constante du milieu dont résulterait la construction des paysages actuels. À l’occasion de l’étude du Massif du Mercantour choisi comme laboratoire d’essai, la thèse remet en cause ces paradigmes. Les signaux renvoyés par l’archéologie, l’histoire et le paléoenvironnement concernant les pratiques d’élevage et les activités impactant les paysages depuis la Protohistoire sont revisités au travers d’une synthèse de l’état des connaissances. L’analyse de la documentation existante est menée en recherchant les sources d’impacts paysagers et les articulations entre les pratiques pastorales, les territoires d’habitats et les zones d’échanges économiques. Une approche globale du territoire et des vestiges anthropiques est réalisée au travers de l’analyse du cadastre napoléonien et des couvertures ortho-photographiques. Les bases de données construites à partir de ces supports sont enrichies par l’intégration des données géographiques, géomorphologiques et environnementales issues des bases SIG liées aux contextes environnementaux. L’ensemble livre un nouveau corpus de données archéologiques qui permet d’appréhender la diversité spatiale et qualitative des vestiges pastoraux. Trois études de cas apportent des informations sur le poids des occupations protohistoriques et antiques dans les étages subalpins. Deux d’entre elles permettent, d’aborder le thème de la construction des espaces territoriaux protohistoriques et antiques et de leurs évolutions postérieures. Un sanctuaire héroïque et naturiste gaulois situé à 1800 m. d’altitude et un sanctuaire de Col témoignent de l’importance de l’orographie dans la construction mentale des populations du Mercantour. Enfin, le site de la Tournerie à Roubion signale l’existence d’une pression démographique entre le Ve s. et le IIIe s. av. notre ère qui était insoupçonnée avant les travaux de la thèse.

Key words : evoloution of landscapes, territorial areas, protohistory antiquity middle ages, Mercantour, Southern Alps, GIS

Abstract

The structuralist view developed by ethnologists attributes a dominating role to pastoral practices in explaining the organisation of lands in the Southern Alps. In a joint manner, archaeological and paleo-environmental research carried out in the Southern Alps attest to the existence of pastoral practices residual if not continuous from the Neolithic period. The latter brought about a constant opening-up of the environment which resulted in the formation of present-day landscapes. Based upon a study of the Massif de Mercantour, chosen as a test-site, the thesis challenges these paradigms. The signals sent back by archaeology, history and the paleo-environment concerning rearing practices and activities having had an impact on the landscape since the Iron Age are re-examined through a synthesis of the current state of knowledge. Analysis of existing documentation is used to ascertain sources of impact on the landscape and relationships between pastoral practices, settlement lands and areas of economic exchange. Comprehensive study of the territory and anthropic remains is carried out using the Napoleonic cadastral survey and orthophotographic coverage. The data bases built using these supports are enriched by the incorporation of geographical, geomorphological and environmental data taken from GIS bases connected to environmental contexts. This data set provides a new corpus of archaeological information which enables us to apprehend the spatial and qualitative diversity of pastoral remains. Three case-studies provide information concerning the weight of Iron Age and Roman occupation in the sub-Alpine floors. Two of these allow consideration of the construction of Iron Age and Roman territorial areas and their subsequent development. A Gallic sanctuary located at an altitude of 1800m, dedicated to hero and nature-worship, and another sanctuary located on a pass illustrate the importance of orography within the mental constructs of the Mercantour populations. Lastly, the “La Tournerie” site at Roubion highlights the existence of demographic pressure between the 5th and 3rd centuries B.C.. which was unsuspected before the thesis research.