CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Archives du site > Archives des Actualités du labo > Archives 2014

Soutenance de thèse de Catherine SALIVAS

Titre : L’activité verrière dans le quart-sud-ouest de la France du XIVe au XVIIe siècle : production, consommation, commercialisation.

Résumé :

Si la présence d’une activité verrière ne semble être connue qu’à partir du XIVème siècle dans le quart sud ouest de la France, c’est véritablement au XVIème siècle qu’elle prend toute son ampleur et atteint son apogée, au vu
des nombreux ateliers établis à cette période.
En confrontant les archives écrites et les « archives du sol », cette étude vise à apporter un éclairage sur l’évolution de la production du verre entre la période médiévale et la période moderne, et sur les relations qui régissent les maitres verriers, les marchands et les producteurs de matières premières entrant dans la composition du verre.
Les flux d’échanges issus de cette activité verrière mettent en relief l’activité économique importante générée au départ d’installations ancrées localement à proximité des ressources forestières indispensables au fonctionnement des fours des verriers, et qui pourtant irriguent l’économie régionale en favorisant les échanges commerciaux et en développant un écosystème autour du transport, de l’activité bancaire, et du troc de marchandises. L’une des caractéristiques fortes de ces échanges commerciaux est qu’ils allient deux espaces maritimes, mer méditerranée et océan atlantique, sur un axe reliant La Rochelle à Narbonne.
L’étude des objets en verre fabriqués dans cette zone géographique tend plutôt à montrer que la fabrication est diversifiée, tant vis-à-vis des types d’objets que dans les formes réalisées. Seules quelques productions locales
particulières semblent s’adresser à un marché local ou régional.

Mots clés : verre, atelier verrier, verriers, sud-ouest, période médiévale, période moderne.

Tittle : Glass activity in the South-West of France from the 14th to the 17th century :production, use and marketing

Summary :

If the presence of a glass activity seems known only from the 14th century on in the South-West of France, it’s truly in the 16th century that it spread and reached its peak, given the numerous workshops established at this time.
Comparing the written archives and « ground archives », this study aims to shed light on the evolution of glass production between medieval times and modern times, and on the connections between glass-blowers, merchants and producers of raw materials necessary to the production of glass.
The trade flows springing from this glass activity highlight the significant economic activity generated from local plants near forest ressources necessary for the working of glass ovens. These local plants supply regional economy favouring trade and developing an ecosystem based around transport, banking and bartering. One of the main characteristics of this trade is that it linked up two maritime areas, the Mediterranean sea and the Atlantic Ocean, on an axis from La Rochelle to Narbonne.
The study of the glass objects made in this geographical area tends to show that the production is varied, both in terms of the types of objects and of the shapes created. Only a few particular local productions seem to be destined to a local or regional market.

Key words : glass, glass workshops, glass-blowers, South-West of France, medieval times, modern tim