CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Diffusion > Productions scientifiques > Nos livres

Maxime de Riez, entre l’histoire et la légende

Maxime de Riez, entre l’histoire et la légende. Dynamicus le Patrice, « Vie de saint Maxime, évêque de Riez » ; Faust de Riez, “Panégyrique de saint Maxime, évêque et abbé” / introd. de P.-A. Jacob et P. Boulhol, avec la collab. de P. Borgard, J. Guyon et M. Heijmans ; trad. et notes de P. Boulhol et P.-A. Jacob, doc. annexes par P. Boulhol. Riez : Auroae libri ; Les Amis du vieux Riez, 2014. 212 p.
ISBN 978-2-917221-17-4 (15€)

La Vita Maximi, document écrit en latin à la fin du VIe siècle par un certain Dynamius, haut dignitaire rnarseillais doté du titre de patrice, est le récit éclifiant de la vie d’un illustre saint provençal. Son protagoniste, Maxime (av. 427-ap. 452), fut abbé de Lérins avant de devenir l’évêque de Riez, ville
située dans les Alpes-de-Haute-Provence. La Vie de Maxime constitue un témoignage privilégié à la fois sur une époque qui peut être qualifiée d’âge d’or de la Provence et sur une tradition qui fait de Maxime un bâtisseur tout autant que le protecteur de sa cité.

Ce texte rare n’avait, jusqu’à ce jour, jamais fait l’objet d’une édition en français : le mérite de sa traduction revient à Paul-André Jacob, qui en a établi seul une première version dès 2009. Pascal Boulhol, professeur de langue et de littérature latines à l’université d’Aix-Marseille, l’a ensuite retravaillée et complétée, avec le concours de spécialistes de la Provence antique, ce qui a permis de porter une attention particulière au contexte archéologique et historique du récit.

En plus de la "Vie de Maxime"· (texte, notes et traduction), ce livre inclut l’éloge connu sous le nom de "Panégyrique de saint Maxime" que l’on doit à l’évêque Fauste de Riez (av. 427-ap. 485/486), avec une traduction nouvelle. Les deux textes hagiographiques sont éclairés par une longue et savante introduction qui en présente à la fois les auteurs, le contexte et le contenu. Ces textes sont également accompagnés de deux documents inédits en français, ainsi que d’index des auteurs, des œuvres, des noms de personnes et des lieux.
(4e de couverture)

Télécharger le communiqué

Sommaire

BIBLIOGRAPHIE, p. 11

I. Les sources
1. Abréviations, p. 11
2. Vie et carrière de Maxime de Riez, p. 12
3. Autres sources hagiographiques, p. 12
A. Recueils, p. 14
B. Vies, Passions, sermons, p. 15
4. Sources non hagiographiques, p. 19

II. Les études, p. 22
1. Études sur la Vita sancti Maximi de Dynamius, p. 22
2. Études sur Maxime de Riez, p. 23
3. Autres études, p. 23

PREMIÈRE PARTIE : INTRODUCTION, p. 41

I. L’auteur de la Vita sancti Maximi, p. 43
1. Dynamius patricius, p. 43
2. Dynamius homme de lettres : le docte et l’écrivain, p. 50

II. La Vita sancti Maximi episcopi Reiensis, p. 57
1. Date de la rédaction de la Vita sancti Maximi, p. 57
2. Les sources de la Vita sancti Maximi, p. 58
3. Le texte de S. Gennaro, p. 60
4. Les deux interpolations, p. 61
5. Les éditions, p. 61

III. Éléments biographiques sur Maxime de Riez, p. 61
1. Maxime à Lérins, p. 63
2. Maxime, évêque de Riez, p. 66
3. Vertus et sainteté, p. 68
4. Un évêque bâtisseur, p. 70
5. La mort de Maxime, p. 73

IV. Comparaison entre le Sermo et la Vita Maximi, p. 73
1. L’évêque Maxime, p. 76
2. Maxime, moine et saint, p. 77

DEUXIÈME PARTIE : LES TEXTES, p. 89

I. Dynamius le Patrice, « Vie de saint Maxime, évêque de Riez » /
Vita sancti Maximi episcopi Reiensis (BHL 5853)
Présentation, p. 91
Texte, traduction et notes, p. 92
1. Dédicace et exorde, p. 93
2. Naissance et adolescence de Maxime, p. 97
3. Maxime, abbé du monastère de Lérins, p. 101
4. Maxime, évêque de Riez, p. 111

II. Vita sancti Maximi : les deux interpolations
Présentation, p. 143
Texte, traduction et notes, p. 144
Voyage de Maxime à Thérouanne, p. 145
Un miracle posthume de Maxime (BHL 5855), p. 149

III. Fauste de Riez, « Sermon sur saint Maxime, évêque et abbé » /
Sermo de sancto Maximo episcopo et abbate (BHL 5852)
Présentation, p. 151
Texte, traduction et notes, p. 158
Appendice I : La Laus de Lerine insula de Dynamius, p. 195
Texte, traduction et notes, p. 196
Appendice II : L’épitaphe de Dynamius et Eucheria, p. 199
Texte, traduction et notes, p. 200

INDEX Général, p. 203