CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Archives du site > Archives des Actualités du labo > Archives 2012

Soutenance de thèse de Pierre POVEDA

La soutenance thèse de M. Pierre POVEDA se déroulera le vendredi 14 Décembre 2012 à 14h dans la salle des professeurs du site Schuman (AMU - Université de Provence) à Aix-en-Provence :

Le navire antique comme instrument du commerce maritime :
restitutions 3D, tonnage, qualités nautiques et calculs hydrostatiques
des épaves : Napoli A, Napoli C, Dramont E et Jules-Verne 7.

sous la direction de :

M. Patrice POMEY
Directeur de Recherche au CNRS, Aix-en-Provence (UMR 7299 - CCJ)

Avis de soutenance + plan

RESUME :

La présente thèse se construit sur deux problématiques principales : la première porte sur l’amélioration des techniques d’étude liées à la restitution des navires antiques, conséquence d’un renouvellement des outils de travail, notamment par l’usage intensif de l’informatique, la seconde est liée à la production d’informations supplémentaires sur les qualités nautiques et la capacité commerciale des navires restitués, à travers l’apport des analyses physiques tirées des modèles virtuels.

Ce programme est ici appliqué à quatre épaves : une épave grecque archaïque du VIème s. av. J.-C., Jules-Verne 7, deux épaves romaines du Ier s. ap. J.-C., Napoli A et Napoli C et enfin une épave plus tardive, du Vème s. ap. J.-C., Dramont E. Pour chaque épave restituée, l’étude se décompose en deux parties distinctes mais étroitement interdépendantes : une ou plusieurs hypothèses de restitution sont tout d’abord définies sur la base rigoureuse des vestiges conservés et de différents éléments de comparaison (iconographiques, ethnologiques, sources littéraires). Par la suite, c’est une analyse simple de certaines caractéristiques physiques de la restitution qui est entreprise en s’intéressant à ses divers enfoncements, à la répartition des poids et des volumes ou encore à sa stabilité transversale. L’intérêt particulier porté aux caractéristiques des carènes restituées permet ensuite, d’ébaucher dans les grandes lignes le programme ainsi que l’espace de navigation des navires originaux. Il s’agit grace à cette approche spécifique de s’intéresser au navire antique en tant que système fonctionnel, mais aussi et surtout en tant qu’outil principal et vecteur du commerce maritime.

Mots-clé : archéologie ; antiquité ; Méditerranée ; archéologie navale ; restitution ; architecture navale ; commerce maritime ; méthodologie ; maquette ; 3D

Abstract

This thesis is built around two main subjects : the first pertains to the question of improving the technics of study related to the reconstitution of ancient ships following a renewal of in tools utilized for the task. The second subject is linked to the production of additional information on the nautical qualities and the sailing capabilities of the hypothetical reconstituted ships based on the analysis of virtual models.
We applied this program to four wrecks : a Greek wreck from the archaic period dated to the VIth c. B.C., Jules-Verne 7, two Roman wrecks from the Ist c. A.D., Napoli A and Napoli C, and finally to a late roman period wreck from the Vth c. A.D., Dramont E. For each wreck, the study is divided into two separate sections that are closely related and interdependent. First, we sought to define one or more valid hypotheses based rigorously on the remains preserved and on various elements of comparison (iconographic and ethnographic parallels, literary sources). Thereafter, we planned a simple analysis of some physical characteristics of the reconstituted ship focusing on its various draughts, displacements and transversal stability according to different distributions of weights and volumes. This focus on the characteristics of the hypotheses of reconstitution allows us, to some extent, to outline in broad terms the utilization programs and the navigational areas of the original ships. We intend in this way to focus on the ship as a functional system, but also and especially as the main vector of ancient maritime trade in the Mediterranean.

Key-words : archaeology ; antiquity ; Mediterranean ; naval archaeology ; reconstitution ; naval architecture ; maritime commerce ; methodology ; model ; 3D