CNRS Ministère de la Culture
En partenariat avec

Rechercher




Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Centre Camille Jullian
UMR 7299
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0)4 42 52 42 68

Accueil > Diffusion > Productions scientifiques > Nos livres

L’Istrie et la mer : la côte du Parentin dans l’Antiquité

L’Istrie et la mer : la côte du Parentin dans l’Antiquité / dir. par M.-B. Carre, V. Kovacic, F. Tassaux. - Bordeaux, Paris : Ausonius ; De Boccard, 2011. - 1 vol. (304 p.) (Mémoires - Ausonius).
ISBN 9782356130549 (50 €)

- Au catalogue de la BiAA
- En vente auprès de votre libraire

L'Istrie et la mer
L’Istrie et la mer est le nom du programme franco-croate développé entre 2003 et 2011 par le Musée territorial de Poreč, le Centre Camille Jullian d’Aix-en-Provence et l’Institut Ausonius de Bordeaux, avec le soutien financier du Ministère français des Affaires Étrangères et Européennes et la Région Aquitaine. Cet ouvrage présente en première partie une vision générale des rapports entre l’Istrie antique et l’Adriatique à travers les conditions de navigation et les ports, la question du niveau marin antique et l’exploitation des ressources du littoral (pêche, élevage de poissons, coquillages, pourpre, sel). Les parties suivantes sont consacrées à l’ensemble des prospections et fouilles sous-marines qui mettent en œuvre de nouvelles méthodes et techniques, éclairées par l’étude des territoires littoraux : d’abord le Nord-Parentin avec le port de Valetta, le vivier à poissons de Kupanja, le complexe de Santa Marina - Loron - Červar, le port et le vivier de Busuja et l’aménagement de Peškera, puis Parentium, cité maritime florissante, enfin les deux grandes villas maritimes du Sud Parentin, Sorna - à laquelle succéda une église quasiment inconnue jusqu’ici - et Vrsar et son grand horreum. Les conclusions, en partant d’une étude renouvelée de la centuriation césarienne, insistent tour à tour sur le développement des grandes propriétés littorales, leur explotation systématique des ressources de la mer, la puissance et la grande originalité des installations portuaires et des viviers à poissons et soulignent l’exceptionnelle fortune du littoral istrien dans l’Antiquité romaine et byzantine.
Ce livre est enrichi de nombreuses cartes et plans de Vincent Dumas et de superbes photographies de Renco Kosinožic (†) et de Loïc Damelet

Sommaire

PREMIÈRE PARTIE. VISION D’ENSEMBLE DE LA CÔTE D’ISTRIE : UNE AUTRE CAMPANIE

CHAPITRE 1. CENT CINQUANTE ANS DE TRAVAUX SUR LE LITTORAL (Vl. Kovačić, Fr. Tassaux)

1. L’érudition des notables au xixe et au début du xxe s. (p. 15)

2. Les grandes vacances d’Attilio Degrassi (1887-1969) (p. 16)

3. Le temps de l’archéologie de sauvetage (1960-1991) (p. 19)

4. L’avenir du littoral (p. 20)

Annexe 1 : Une page du manuscrit d’Alberto Puschi (p. 21)

CHAPITRE 2. LA NAVIGATION NORD-ADRIATIQUE ET LES PORTS ISTRIENS (M.-Br. Carre, Fr. Tassaux, avec la collaboration de G. Benčić)

1. Observations préliminaires (p. 23)

  • Une vision totalement renouvelée de la navigation antique (p. 23)
  • Le cas istrien : une approche difficile (p. 24)
  • De la soumission de l’Istrie à la fin de l’Antiquité : le cadre politique (p. 28)

2. Une mer dangereuse (p. 30)

  • La Bora, ses frères et ses soeurs (p. 30)
  • Encart : Les vents dans le golfe de Venise selon Beautemps-Beaupré (1806, 2-5) (p. 32)
  • Encart : Les vents d’Istrie selon Marieni (Marieni 1830, 38-39) (p. 33)
  • Les courants et les écueils (p. 34)
  • Une navigation en vue de la côte : des points de repères commodes (p. 35)

3. L’Istrie occidentale : une côte particulièrement hospitalière (p. 38)

4. Avec quels navires ? (p. 39)

  • Les épaves (p. 39)
  • L’apport de l’iconographie (p. 46)
  • Pour quel tonnage ? (p. 49)
  • Des capacités de manoeuvre (p. 49)
  • Vitesse des navires et durée des voyages (p. 50)

5. Les relations maritimes au départ de l’Istrie (p. 51)

  • Les données des sources écrites (p. 51)
  • Des liaisons directes entre l’Istrie, la Vénétie et l’Émilie (p. 53)

8 – L’Istrie et la mer

  • Le témoignage des époques médiévale et moderne (p. 53)
  • Le mobilier archéologique (p. 54)

6. Les ports (p. 56)

  • Proposition de hiérarchie (p. 56)
  • Une autre source de revenu pour les grands propriétaires ? (p. 60)

Annexe 2

1. Una fonte d’uso delicato : la toponomastica istriana (GB) (p. 61)

2. Charles-François Beautemps-Beaupré (p. 63)

3. Giacomo Marieni (p. 64)

4. Les divinités protectrices des marins en Istrie (FT) (p. 66)

5. Journaux de navigation de l’école nautique de Trieste de 1763 à 1786 (p. 67)

CHAPITRE 3. 5000 ANS D’ÉVOLUTION RELATIVE DU NIVEAU MARIN EN ISTRIE :
QU’EN EST-IL À L’ÉPOQUE ROMAINE ?
(É. Fouache, S. Faivre, J.-J. Dufaure et al.)

1. Introduction (p. 69)

2. Historique des études sur le niveau marin en Istrie (p. 70)

3. Méthodologie (p. 71)

  • Contextes géologiques et géomorphologiques de l’Istrie (p. 73)
  • Le contexte tectonique de l’Istrie (p. 75)

4. Observations (p. 76)

5. Discussion (p. 85)

  • Encart : Hauteur d’eau minimum pour le fonctionnement d’un embarcadère (MBC, FT) (p. 87)

5. Conclusion (p. 88)
6. Remerciements (p. 88)

CHAPITRE 4. L’EXPLOITATION DES RESSOURCES DE LA MER (A. Bardot, Br. Ephrem, Chr. Macheboeuf, Fr. Tassaux)

Introduction (p. 89)

1. Méthodes de l’archéo-ichtyologie : perspectives pour apprécier le rôle de la pêche en Istrie dans l’Antiquité (BE) (p. 90)

  • La collecte du matériel (p. 90)
  • Le travail en laboratoire (p. 91)

Conclusion (p. 99)

2. Quelles utilisations des coquillages marins en Istrie romaine ? (AB) (p. 100)

  • Données archéoconchyliologiques, indices littéraires et pistes ethnographiques (p. 100)
  • Petit glossaire (p. 104)
  • Encart : Les huîtres : l’affinage, plutôt qu’élevage (p. 105)

3. Le sel et les salaisons (FT) (p. 106)

  • Encart : Les marais salants dans les textes latins (p. 106)

4. La pourpre (CM) (p. 109)

  • Une teinture d’exception (p. 109)
  • La production de pourpre en Istrie (p. 112)

DEUXIÈME PARTIE. LE NORD-PARENTIN

INTRODUCTION : LES CONDITIONS D’UNE ENQUÊTE (M.-Br. Carre, V. Dumas, Vl. Kovačić)

1. Huit années de recherches subaquatiques sur le littoral (MBC, VK) (p. 117)

2. Méthode de relevé des vestiges submergés (VD)(p. 121)

CHAPITRE 1. DE LA MIRNA À RT ZUB (G. Benčić, M.-Br. Carre, Vl. Kovačić, Fr. Tassaux)

1. Il Ningus : comunicazione maggiore tra la costa e l’interno dell’Istria (GB)

2. Val di Torre e suo retroterra (GB) (p. 125)

  • La Val di Torre/Tarska vala (p. 125)
  • Stanzia Blek (p. 136)

3. La baie de Valeta (p. 140)

  • La fouille (MBC, VK) (p. 140)
  • Interprétation des vestiges (MBC) (p. 150)

4. La structuration du territoire entre le Ningus et la pointe Zub/Dente à l’époque impériale (FT) (p. 153)

  • Stancia Blek (p. 154)
  • Golač-Gradine (p. 154)
  • Valeta (p. 154)
  • Tar/Torre-Frata/Fratta-Vabriga/Abrega : une survivance de l’époque républicaine ? (p. 156)

Annexe 3 : Valeta/Valleta de Puschi à Degrassi. Documents (p. 159)

CHAPITRE 2. LE VIVIER DE KUPANJA ET LE COMPLEXE DE LORON

1. Le vivier de Kupanja (p. 161)

  • Les deux campagnes de fouille (MBC, VK) (p. 161)
  • Forme et fonction des vestiges (MBC) (p. 167)

2. Le complexe de Santa Marina/Loron/Červar (FT, MBC) (p. 173)

  • Loron, un des plus grands ateliers d’amphores de l’Occident romain (p. 173)
  • À la recherche de la résidence du propriétaire : Santa Marina ? (p. 176)
  • Les qualités nautiques de Baia Lunga et les installations portuaires romaines (p. 178)
  • La villa de Červar/Cervera (p. 183)
  • Les limites de la propriété de Sisenna (p. 186)

Annexe 4 : Inventaire des mosaïques du Nord-Parentin (V. Blanc-Bijon) (p. 187)

CHAPITRE 3. DE BUSUJA À LA BAIE DE PEŠKERA

1. La baie de Busuja/porto Bossolo et la villa de Mosaik (p. 195)

  • L’embarcadère de Fratrija (MBC, VK) (p. 196)
  • Fonction et dimensions. La question du niveau de la mer (MBC) (p. 201)
  • Encart : Fratrija : un site producteur de pourpre (Chr. Macheboeuf) (p. 204)
  • Les structures de la baie près de Mozaik (p. 205)
  • La villa Mozaik et son possible fundus (FT) (p. 208)

2. De Sv. Martin à Peškera (p. 211)

  • La baie de Sv. Martin (MBC, FT) (p. 211)
  • De Materada à Pical (FT) (p. 214)
  • Peskera/Peschiera - Sv Eleuterij/S. Eleuterio (p. 215)

Annexe 5 : Gian Paolo Polesini (Parenzo 1818-Cervera 1882) (G. Benčić) (p. 219)

TROISIÈME PARTIE. PARENTIUM ET LE SUD-PARENTIN

CHAPITRE 1. PARENTIUM (Vl. Kovačić, Fr. Tassaux)

1. Vingt ans de fouilles intensives (VK) (p. 223)

2. Le port ou les ports de Parentium (FT) (p. 225)

  • Le vice-amiral et la Porporella (p. 225)
  • L’excellence du port selon Beautemps-Beaupré et Marieni (p. 226)
  • Des traces d’embarcadère sur la rive sud de la ville (p. 227)

3. Une aristocratie maritime ? (p. 228)

  • Les Abudii, Iunii et Gallonii (p. 228)
  • Les Cantii (p. 230
  • D’autres personnalités (p. 230)

CHAPITRE 2. LE SUD-PARENTIN (M.-Br. Carre, Vl. Kovačić, Fr. Tassaux, avec la collaboration d’I. Matejčić)

1. La presqu’île de Sorna (p. 233)

  • La villa maritima de Sorna (FT) (p. 233)
  • Les installations portuaires (MBC, VK) (p. 243)
  • L’Antiquité tardive (MBC, IM, FT) (p. 247)

2. De Debeli Rt/Punta Grossa à Montraker/Montracher (FT) (p. 254)

  • Debeli Rt/Punta Grossa (p. 254)
  • Jazbinka - Valle dei Sogni (p. 254)
  • Porto Fontana (p. 254)
  • Rt Scalo/Punta Scalo (p. 254)
  • Valkanela/Valcanella (p. 255)

3. La baie de Vrsar/Orsera (FT, MBC) (p. 256)

  • L’insula Ursaria de la Table de Peutinger et les qualités nautiques de la baie de Vrsar (p. 256)
  • Historique des recherches (p. 258)
  • Une première villa maritime sous le Haut-Empire (p. 258)
  • Les vestiges de l’Antiquité Tardive (p. 260)
  • Le magasin au sud de la baie (MBC)(p. 265)

4. Limski Kanal/Canal de Leme (FT) (p. 266)

CONCLUSIONS

1. Insediamento costiero e centuriazione nel Nord Parentino (A. Marchiori) (p. 269)

2. Les villae maritimes et leur fundus (FT) (p. 274)

3. Archéologie des installations littorales : ports et viviers (MBC) (p. 277)

4. Parentium, une cité tournée vers la mer (FT) (p. 279)

5. L’ager et le stagnum : l’économie diversifiée des villae maritimes (MBC, FT) (p. 280)

Bibliographie (p. 285)

Index des sources (p. 303)